Après plus de 27 ans à Quinzambougou : La section Adema-Pasj de la Commune II pose ses valises à l’Hippodrome

Après plus de 27 ans à Quinzambougou, la section Adema-Pasj de la commune II vient de déménager son siège dans un nouveau local à l’Hippodrome. Situé au bord du goudron non loin de la grande mosquée sur la Rue Bazoumana Ba, l’édifice a été inauguré le samedi dernier par le secrétaire général de ladite section, l’ancien ministre Sékou Diakité, entouré des membres de son  bureau.

C’est devant les membres du bureau et surtout de la responsable des femmes au sein du parti en commune II,  Mme Djilla Aïchata Diallo, et du secrétaire général du bureau des jeunes, Bassala Haïdara, que cet édifice a été inauguré.

Le nouveau local, selon le secrétaire général, cadre bien avec la volonté de redynamisation du parti des abeilles qui a été toujours au devant de la scène dans l’histoire politique de la commune II. Ainsi, ce local, selon l’ancien ministre SéKou Diakité,  est beaucoup plus spacieux et plus fonctionnel que l’ancien.

“En plus du secrétaire général, les présidents des bureaux des femmes et des jeunes auront leurs bureaux et plusieurs réunions simultanées  pourront se tenir ici. Ce qui n’était le cas avec le bureau de Quinzambougou”, a présicé M. Diakité, avant de rappeler que l’inauguration de ce nouveau siège coïncide avec des contextes politiques particuliers, notamment la mise en place des organes de Transition et  la tenue du prochain congrès du parti au mois de mars 2021. Toute chose qui sera aussi précédé par un processus de renouvellement des organes du parti des abeilles. L’ancien ministre Sékou Diakité  a saisi cette occasion pour inviter les militants de  sa section  à garder le cap pour les prochaines joutes électorales.

“L’année 2021 sera une année électorale par excellence, la section de l’Adema dont  j’ai la charge doit se préparer à l’échelle des 13 quartiers qui composent la commune II. Nous devons doubler d’ardeur afin de maintenir notre rang de formation politique majeure en commune II que ce soit à la présidentielle, aux législatives et locales car l’Adema-Pasj commune II a toujours occupé une place enviable lors des différentes élections par le passé, mais aussi maintenant. A titre illustratif, l’ancien maire du district de Bamako,  le défunt Moussa Badoulaye, était de la commune II, le maire de la commune II, Youssouf Coulibaly, était aussi de notre formation politique même pour les dernières élections législatives l’Adema-Pasj faisait partie des trois formations à avoir un député”, a précisé Sékou Diakité. Il faut rappeler cette inauguration a pris fin par un méchoui.

 Kassoum THERA

Source: Aujourd’hui Mali
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *