Après le Boeing, la Rolls Royce ?

Après son avion acquis pour la somme scandaleuse de 20 milliards, les langues commencent à se délier sur un autre éclat. IBK, selon certaines sources, aurait déjà réceptionné une voiture de marque Rolls Royce, une merveille très limitée et qu’on acquiert que sur commande, affirme-t-on.  La voiture, selon des indiscrétions qui commencent à courir la capitale, coûterait la rondelette de 1 million d’ Euros, mais à la différence de l’avion, elle serait le présent d’un richissime ami du président malien.

 

rolls royce ibk voiture

 

 

Indiscrétions : Le temps de passe d’armes à l’hémicycle

 

Incontrôlable le président de l’Assemblée nationale ! Convaincu qu’il est un super-député au dessus de la mêlée, Issaka Sidibé en fait dans la démesure au risque de descendre au ras des pâquerettes. En plus de ses remontrances le plus souvent hors de saison, il n’hésite pas à engluer les travaux dans les passes d’armes peu utiles pour le rendement de l’institution. La dernière en date s’est déroulée, jeudi dernier, et l’a mis aux prises avec le député Yaya Sangaré de l’Adéma-PASJ. Les deux collègues, l’un au perchoir, l’autre dans la mêlée, ont dû prendre les travaux en otage pendant de nombreuses minutes sur une banale proposition que le premier avait tout loisir de soumettre à l’appréciation de la plénière par vote, comme cela se devait. Au lieu de quoi, le président, comme à ses habitudes, a préféré les polémiques futiles au out desquelles il finit toujours par se donner raison. Plus difficile d’être président de ‘AN que de le devenir.

 

 

Oil Libya ou la corvée d’une clientèle

S’il est un fournisseur d’hydrocarbure que les agents de l’administration détestent, c’est sans doute la société OiLLibya. Probablement une des rares sociétés encore réceptives aux sollicitations d’une administration de moins en moins solvable, l’entreprise soumet les détenteurs de ses tickets de carburant à un calvaire tel qu’ils se voient contraints de sillonner toute la capitale à la recherche d’un point d’approvisionnement. Certains ont même le malheur de finir leur réserve sans jamais avoir la chance de tomber sur une station dotée de fuel. La solution consiste le plus souvent à faire le bonheur des gérants en monnayant les tickets aux deux tiers de leur valeur. Bonjour la spéculation à ciel ouvert car les files commencent à se bousculer devant les bureaux desdits gérants, au grand dam des pompistes qui en ont toujours fait un filon.

 

 

Bunkerisation sélective

«La bunkerisation est terminée». Cette mise en garde vient du Premier ministre Moussa Mara.  Très euphorique lors des débats sur la Dpg, le nouveau fusible d’IBK l’a dit pour prévenir les membres du gouvernement et pour rassurer du même coup les usagers de l’administration sur une autre forme de rapports entre administrateurs et administrés. Le hic c’est qu’il sonne le glas d’une ‘bunkerisation’ pendant que le président de la République, le premier responsable de la nation, s’est lui-même retiré dans un bunker depuis son élection. Au lieu de s’installer à Koulouba, il a choisi de transformer son patrimoine personnel en domaine inaccessible même à ses camarades politiques. Il faudra peut-être reconsidérer le sens du terme bunkerisation pour les besoins de cette exception.

 

 

 

 

SOURCE: Le Témoin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *