Appel au soulèvement populaire: l’opposant Konimba Sidibé emboîte le pas au Gal Sinko Coulibaly

Le meeting de ce vendredi 15 novembre 2019 pour soutenir les Forces Armées Maliennes (FAMa) est une bonne initiative. Mais, des opposants au pouvoir d’IBK, à l’instar de Konimba Sidibé, en font une aubaine politique, tout en appelant à un « soulèvement populaire ».

 En ces moments, tout Malien épris de patriotisme est appelé par devoir de soutenir l’armée malienne contre les ennemis de la République. Dans ce contexte, la place de l’Indépendance du Mali s’apprête à accueillir des milliers de Maliens pour témoigner aux FAMa de leur soutien dans leur combat quotidien contre les terroristes.

« J’en appelle à l’engagement patriotique de tous les militants et militantes du MODEC et du FSD, de tous les sympathisants du MODEC et du FSD, de toutes celles et ceux qui me font confiance, de tous les Maliens et Maliennes qui ont le souci de sauver notre cher pays du chaos à rejoindre le grand rassemblement populaire qui se tiendra aujourd’hui vendredi 15 mai à la place de l’indépendance pour soutenir les Forces armées du Mali« , a posté, sur le mur de son compte Facebook, l’opposant malien Konimba Sidibé du MODEC membre du FSD dirigé par l’honorable Soumaïla Cissé.

Cet appel est noble. Certes. Mais, le président du MODEC a dévié l’objectif primaire du meeting quand il ajoute que les FAMa sont  « terriblement affaiblies par la mauvaise gouvernance de IBK« . Une lutte politique à travers la manif, qui l’amène à dire: « Faisons comprendre au monde entier que le Mali ne peut pas gagner cette guerre tant que cette mal gouvernance source de tous nos malheurs sera en place« .

Konimba sur les traces du Gal Sinko

Après le Général démissionnaire Moussa Sinko Coulibaly qui déclarait dans un tweet; « Il est impérieux de mettre fin à ce régime incompétent pour abréger la souffrance du peuple », c’est le tour de son camarade opposant Konimba Sidiba s’inciter au révolte.

« La seule voie souhaitable pour faire ce changement de gouvernance est un soulèvement populaire. Faisons tout pour rendre le rassemblement populaire d’aujourd’hui grandiose afin qu’IBK et la communauté internationale nous prennent au sérieux, qu’ils comprennent que le peuple souverain du Mali est définitivement décidé à prendre son destin en main« , signe Konimba Sidibé.

En cette période où le Mali a besoin d’unité autour du Président IBK pour faire front commun contre les terroristes et ses commanditaires, un appel à un « soulèvement populaire » est une « aberration« . 

DACK/Icimali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *