Appel à la Candidature du Col Goïta à la présidentielle : Un gros piège

Le nom du Colonel Assimi Goita est cité, depuis plusieurs semaines, par Issa Kaou N’djim le 4è vice-président du CNT et coordinateur de la CMAS comme un futur candidat aux élections présidentielles prévues en 2022. Cet ancien flatteur de l’imam Mahamoud Dicko ne cesse de réclamer la candidature du colonel tombeur d’IBK, au nom de son association aux élections présidentielle en 2022.

L’ancien N°10 du M5-RFP est-il en mission ? Pour le moment, il faut être dans les secrets de Dieu pour le savoir. En tout cas, à force d’évoquer la candidature du vice-président de la transition, le fils du capitaine Bakary Goita, dans toutes ses sorties médiatique, il semble préparer les esprits des Maliens pour une telle  éventualité.

Toutefois, ce chantier est trop tôt et constitue un gros piège pour ce jeune colonel. Se jeter dans la marre des caïmans à crocs pointus est un pari risqué pour l’ex commandant du Bataillon des Forces spéciales. Un projet suicidaire ?

Le Vice-président et son équipe auront leur salut en travaillant à poser des jalons de la refondation du Mali en commençant par une pacification du centre et du nord du pays. En un mot, il s’agit de poser des actions concrètes visant à charmer l’opinion publique nationale et internationale. Si l’ex président du CNSP et ses camarades parviennent à réussir cette transition et surtout à organiser des élections transparentes et crédibles, ils prendront rendez-vous avec l’histoire et inscriront ainsi leurs noms au tableau des sauveurs du Mali. Ces deux grandes missions, une fois, accomplies, Assimi Goïta pourra, avec une assisse politique et un carnet d’adresse étoffé à l’international, faire un saut dans l’arène politique. Et avec l’espoir de diriger le Mali.

Modibo Fofana

Source: Koulikoro

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.