«Antè Abanna» n’est une fin en soi

«Je ne suis pas membre du collectif «An tè a bana» simplement parce que je ne m’engage pas dans les alliances, que je sais ne pas être pérennes ou suspectes de finir sur le bûcher des ambitions personnelles. Pour autant, j’ai énormément d’estime et d’affection pour Madame Sy Kadiatou Sow (Ousmane Sy n’a qu’à continuer à se méfier de moi). Elle est de ces femmes de l’Hymne qui savent relever le sabre quand les hommes désertent. Toutefois, chacun doit comprendre que le combat contre la révision n’appartient ni à ce collectif, ni au jeune frère rasta, ni à un parti politique.

delegation presidentielle madani tall adm avion

Il s’agit d’une lutte du peuple malien (jeunes et vieux) dans son ensemble contre une situation jugée contraire à ses aspirations et à la démocratie. Ceux qui ont combattu ensemble auraient tort de se désunir et faire eux-mêmes ce que les partisans du oui n’ont réussi, à savoir les diviser. Je ne fais pas partie de leur club, mais je sais que le meilleur moyen pour qu’il n’y ait pas d’alternance en 2018 est qu’ils se trahissent par volonté de puissance. ATT «an bè sa I nofè» et ils sont toujours vivants ! «IBK ou rien» et ils y ont perdu leur latin !

Ce qui est sûr est que tant que les Maliens resteront dans l’idolâtrie, les réveils seront brutaux. J’ai dit un jour à un jeune frère grand mobilisateur, que cela ne devait pas lui faire croire qu’il peut gérer un Etat. Beaucoup confondent popularité et aptitude. J’espère que mon jeune frère rasta ne sera pas de ceux-là. Je suis récemment devenu un Fan de Davido qui mobilise plus que n’importe quel prêcheur du Mali (les gens payent même pour le voir).

Cela fait de lui une star, pas un président du Nigéria. Aucun Malien, à quelques exceptions évidentes, ne souhaite vivre les cinq prochaines années comme il a vécu les dernières. Alors, nul besoin d’être révolutionnaire pour aspirer au changement, réaliste  suffit. Chacun sait que si le système ne change pas «ça va péter». Cela ne signifie pas que l’on aille d’aventure en aventure. Commencez par réclamer vos cartes de vote car c’est par elles que commence le changement. Dieu veille.»

Madani TALL

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *