Anniversaire de la mort du président Modibo Keita : IBK respecte la tradition

Le Chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita, n’a pas dérogé à la tradition qui consiste au dépôt de gerbe de fleurs sur la tombe du premier président du Mali : Modibo Keita. C’était au cimetière d’Hamdallaye.

 

16 mai 1977- 16 mai 2020 voila 43 ans que disparaissait le premier Président du Mali, Modibo Keita. Mort en détention dans les conditions non encore élucidées, Modibo a tout donné au Mali, à l’Afrique. Panafricaniste convaincu, il l’a été.

En ce jour mémorable,  le Président de la République a respecté la tradition. IBK a déposé une gerbe de fleurs sur la tombe du Président Modibo Keïta au cimetière d’Hamdallaye. En ce 43ème anniversaire du décès du premier Président du Mali, lui a rendu un vibrant hommage au nom du peuple malien.

Renversé par le président général Moussa Traoré, le 19 novembre 1968, Modibo Keita a été par la suite incarcéré avant de mourir un 16 mai 1977. A Bamako.

43 ans après, les Maliens continuent à se poser la question : De quoi est mort Modibo Kéita ? Depuis le 16 mai 1977, date de son décès, nul n’a pu dire avec exactitude s’il est réellement mort de maladie naturelle. Ni son médecin traitant, le Dr. Faran Samaké, encore moins son geôlier, le capitaine Soungalo Samaké    (tous deux mort) à l’époque commandant du Camp para de Djicoroni n’a rien dit ce que l’histoire peut retenir comme circonstances de sa disparition. La famille du défunt président ayant refusé l’autopsie qui serait une injure à la mémoire de Modibo, l’opinion nationale croit plus en la thèse de son assassinat par empoisonnement.

Amadou Sidibé

Arc en Ciel

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *