ANALYSE DE LA SITUATION DE CRISE PAR HOUSSEYNI AMION GUINDO :  LE PRESIDENT DE LA CODEM   A-T-IL RATÉ L’OCCASION DE SE TAIRE ?

L’ancien ministre de l’Environnement M.Housseyni Amion GUINDO multiplie les sorties médiatiques depuis l’intensification de la manifestation du M5-RFP en faveur de la chute du régime en place. Ainsi après une première sortie dans laquelle, il a accusé le parti Adéma d’être coupable de la destruction du siège de son parti à Sikasso lors de « la désobéissance civile », l’homme vient d’accorder un entretien à un webmédias, entretien au cours duquel il parle de la situation de crise comme s’il n’en est pas comptable en tant qu’ancien ministre du Gouvernement dans 3 différents Départements.

La reconduction du Dr Boubou CISSE à la primature   dérange l’ancien ministre Housseyni Amion GUINDO.  Il l’accuse   surtout   d’être à l’origine du problème :

‘’ Notre Gouvernement de l’Accord politique de Gouvernance a échoué.  Pour moi diriger   un pays, c’est prévoir. Ce n’était pas la peine de reconduire le Dr BOUBOU Cissé, le cas de l’école nous a surpris, le Premier ministre   a fait une mauvaise appréciation de la situation’’, dira M.Housseyni Amion GUINDO en bamanankan.

Le président de la CODEM rappelle toutefois, il ‘’ n’aime pas trop parler mais   qu’aujourd’hui la situation l’exige’’.

Ainsi au cours de cet entretien de plus d’une heure d’horloge, l’ancien ministre a donné son point de vue sur la situation qui prévaut actuellement dans le pays. De son analyse, le problème du pays est dû à l’accumulation de plusieurs maux avec comme en relief ‘’ la mauvaise Gouvernance’’. Toute chose que l’opposition lui concède sans sourciller et surtout, les manifestants du M5. Par ailleurs dans ses explications, il a reposé toute la responsabilité de la situation à la seule personne du Dr Boubou CISSE   en taquinant souvent   le Chef de l’Etat.

Pour lui, ‘’ nous avons refusé d’envoyer nos CV parce que les choses sur lesquelles nous nous étions entendus dans l’accord politique de Gouvernance n’ont pas été mises en   œuvre, le bilan n’a pas été fait’’, a expliqué en langue Bamanankan l’ancien ministre.

Cependant, (…)

Mahamane TOURE – NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *