Aminata dite Anna Cissé, porte-parole du mouvement ‘’2018, An KO Soumaila Cissé’’ : « Le seul homme politique capable de battre IBK est sans nul doute Soumaïla Cissé»

Créé il y a de cela quelques semaines, le mouvement ‘’2018, An KO Soumaila Cissé’’ se bat nuit et jour pour l’élection de celui-ci à la magistrature suprême. Il voit en lui le sauveur et la solution du Mali. Dans une interview qu’elle nous a accordés, la porte-parole du mouvement, Aminata dite Anna Cissé, estime que l’honorable Soumaila Cissé est celui qui incarne l’alternance 2018 que réclament les Maliens depuis quelques mois.

Lisez l’interview

 Le pays : Veillez-vous présenter

Anna : je me nomme Aminata Cissé dite Anna. Je suis étudiante et porte-parole du mouvement ‘’2018, AN KO  Soumaïla Cissé’’.

Quelles raisons vous ont poussé à créer ce mouvement de soutien à Soumaila Cissé ?

Ce mouvement  a été créé après une longue réflexion des jeunes cadres, étudiants venus de tout bord. Nous avons remarqué que la situation de notre pays  va de mal en pis. Le combat pour le changement s’impose donc  à nous. Pour ce changement, les jeunes ont unanimement  jugé impératif le départ du président IBK. Et démocratiquement, pour qu’il parte, il faut les élections. Pour nous, le seul homme politique capable de battre IBK est sans nul doute l’honorable Soumaila Cissé. Sa qualité, son  savoir-faire, son sens élevé  de l’écoute, sa rigueur et son sérieux dans le travail sont  connus de tous les Maliens. Il est intellectuellement prêt à gérer ce pays sans aucune difficulté ; il a des relations internationales ; il connait très  bien le Mali et comprend facilement  les problèmes des populations maliennes. Je rappelle que Soumaila Cissé a toujours présenté ses programmes pour le Mali pendant les élections. Seul Soumaila Cissé peut amener l’alternance que réclament les Maliennes et Maliens. Nous sommes déterminés pour cela et c’est pourquoi d’ailleurs le mouvement s’agrandit chaque jour. Nous avons aujourd’hui plus de 30 cellules à Bamako seulement. Des personnes apolitiques, des étudiants, des cadres, des illettrés, des paysans … rejoignent le mouvement en longueur de journée. Le mouvement ‘’2018, AN KO Soumaïla Cissé ‘’ ne se limitera  pas au soutien verbal à Soumaila Cissé, il lui proposera des programmes de résolutions de la crise de notre Pays. Etant composé de plusieurs sensibilités, il  nous est facile de faire des propositions dans différents domaines. Nous allons convaincre les populations à travers le programme de Soumaila Cissé  et non  par les mots comme le président sortant a fait en 2013. Le seul programme qu’avait le président sortant était ’’inchallah’’ ; ‘’le Mali d’abord’’ ; ‘’le bonheur des Maliens’’ ; il n’avait aucun programme solide pour le Mali. Donc pour cette fois-ci, nous réclamons un candidat   qui a  un programme réalisable, finançable et présentable. Ce candidat ne peut être que l’honorable Soumaila Cissé. Je peux vous rassurer qu’il a un programme précis pour le bonheur des Maliens.

Le mouvement existe-t-il partout dans le Mali ?

Pour le moment, nous sommes à Bamako mais nous nous préparons pour nous implanter partout où se trouvent  des Maliens afin que le changement tant attendu vienne. Il est temps que les populations choisissent les candidats sur la base de leurs programmes et non de leurs slogans creux.

Que voyez-vous de spécial en Soumaila Cissé ?

Pour nous, Soumaila Cissé  est un symbole. Il a été l’unique candidat au Mali qui a toujours été aux élections avec son programme. Soumaila Cissé a honoré le Mali à l’UEMOA grâce à son savoir-faire. Etant à la tête de cette structure sous régionale, il a fait plus de 500 forages au Mali.

Je rappelle aussi que quand le pays était dans les difficultés économiques au temps du président Alpha, c’est à Soumaïla Cissé qu’on a fait appel pour rehausser notre économie. En 2002, c’est encore à lui qu’on a fait appel pour être ministre de l’équipement. En quelques mois, il a construit plusieurs stades à travers tout le pays pour abriter la Can 2002. L’idée de l’ACI vient de lui mais ni lui ni les membres de sa famille n’ont bénéficié même d’une parcelle. L’idée de la cité administrative vient aussi de lui.

En 2013, après le coup d’Etat, Soumaila était le seul homme politique  à  abattre parce qu’il était le seul qui avait un  programme  sérieux pour le Mali. Malgré qu’il ait présenté ce programme aux Maliens, ce sont les militaires, les religieux, les commerçants,  et la société civile qui ne sont plus avec IBK aujourd’hui, qui s’étaient donnés la main pour son élection en 2013. Tout le monde est unanime aujourd’hui que la gestion du président IBK a été catastrophique. La corruption, l’injustice, l’impunité ont eu de la force. En plus de tout cela, nous savons aussi que Soumaila Cissé a  beaucoup d’expérience, il a la confiance des bailleurs de fonds, il a des relations internationales.

Quel est votre rapport avec l’URD ?

Nous sommes là pour soutenir l’URD et son président Soumaila Cissé dans leur combat pour le Mali. Nous  leur  soutenons comme plusieurs autres associations. Ensemble, nous allons travailler pour l’élection de l’honorable Soumaila Cissé.

Avez-vous l’espoir que Soumaïla Cissé pourra gagner les élections présidentielles à venir ?

Nous pensons qu’il est plus difficile pour Soumaila Cissé de perdre que de gagner les élections présidentielles à venir. Nous sommes sûrs qu’il est celui qu’il faut comme président pour le Mali et nous avons espoir qu’il va,  sans doute, gagner ces élections. C’est le 29 juillet qui est seulement entre la victoire et Soumaila Cissé. Son élection à la magistrature suprême  ne va pas aussi être une surprise pour les Maliens. Le Malien voit en Soumaila Cissé, une solution pour la sortie de crise. Nous disons à ceux qui sont au pouvoir que le peuple  n’acceptera pas que les élections soient truquées ; il  les suit de près. Nous sommes aussi contents que plusieurs partis politiques se donnent la main pour que le président sortant sorte. Nous demandons à tout le monde d’aider Soumaila Cissé pour qu’il puisse sauver le Mali.

Réalisée par Boureima Guindo

Source: Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *