Ami Kane, Gouverneur du District de Bamako, suite aux dégâts de l’opération de déguerpissement : « Je présente mes excuses à la population, mais l’opération va se poursuivre »

Armée de rigueur et de ténacité, le nouveau gouverneur du District de Bamako Mme Sacko Ami Kane est une femme qui ne recule devant rien dans l’accomplissement de son travail. Elle a été nommée Gouverneur pour assainir le District de Bamako. Pour accomplir cette mission, elle a enclenché une opération d’envergure de déguerpissement des voies publiques. Malgré que des voies s’élèvent de par tout contre cette mesure impopulaire, elle jure la main sur le cœur que cette opération se poursuivra pour le bonheur des Bamakois. 

controleur general sacko aminata kane policiere Gouverneur bamako prestation serment

Après les affrontements entre les forces de l’ordre et les commerçants suite au déguerpissement du marché « Dibibani », le gouverneur du District de Bamako Ami Kane est apparu sur les petits écrans de l’ORTM (dans le journal de 20heures du samedi 30 juillet 2016) pour  lancer un appel au calme. L’opération de déguerpissement, dit-elle, a été lancée de concert avec tous les acteurs du District : commerçants, religieux, transporteurs…

Tout en présentant ses excuses pour les désagréments causés, le gouverneur du District Ami Kané a précisé tout de go que l’opération se poursuivra pour le bonheur des populations de Bamako. « Je présente d’abord mes excuses à la population s’il y a des désagréments suite à ces manifestations. Cette opération qui se déroule actuellement, se fait pour les bamakois et pour les commerçants eux-mêmes. Il s’agit de libérer les voies et les domaines publics ; parce que Bamako est engorgé et il n’y a plus de passage pour les piétons ni pour les automobiles ; tout est mélangé », a-t-elle déclaré en substance.  Avant d’expliquer : « c’est la raison qui nous a poussés à entreprendre cette mesure pour assainir Bamako. Je tiens à dire aux commerçants détaillants qu’on ne pensait pas que cette mesure allait dégénérer de la sorte compte tenu du fait que tous les acteurs ont été consultés et ils étaient tous d’accord pour l’opération. Nous avons rencontré tout le monde en commençant par les familles fondatrices de Bamako, les chefs religieux, les chefs de quartiers, les coordinateurs des chefs de quartiers, les jeunes, les femmes, les responsables des syndicats des commerçants détaillants, le bureau du syndicat des transporteurs…Bref tout le monde a été consulté et tout le monde a adhéré à l’opération. Je sais que c’est l’œuvre de quelques vandales qui profitent de la bonne occasion pour tout casser ».

Avec ces affrontements et ces émeutes, l’opération continuera-t-elle ?

La réponse du Gouverneur du District Ami Kane est on peut plus claire : «   Je tiens à dire à tout le monde que cette opération va continuer. Parce que Bamako doit avoir son image d’antan. Ensuite, il y a tellement de maladies(le paludisme…) maintenant qui sont causées par ces insalubrités au niveau des  fossés, les caniveaux qui bouchés  par des déchets, des eaux qui stagnent un peu par tout, des moustiques qui prolifèrent… Tous ceux-ci causent des problèmes de santé publique… »

Agmour

Source : Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

ORTM en direct