AMADOU KOITA, PPG : « La démission de l’ex-directeur général de l’ENA est un fait divers »

Cette déclaration est du ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, Amadou Koïta, porte-parole du gouvernement. C’était à la faveur du traditionnel point de presse hebdomadaire du Centre d’information gouvernementale du Mali (Cigma).

Il s’agissait, pour le ministre Koita, de faire le point des décisions prises lors du dernier conseil des ministres et donner des éclaircissements sur certaines questions d’actualité, notamment l’accord entre le gouvernement et l’UNTM.

Le ministre Koïta a estimé que la démission de l’ex-directeur général de l’Ecole nationale d’administration (ENA), Amadou Kéita, est un fait divers. Des sources assurent que les autorités voulaient imposer à l’ex-directeur général de l’ENA de faire passer des étudiants qui n’ont même pas obtenu 2 de moyenne. C’est pourquoi, poursuivent-elles, le directeur Amadou Kéita a démissionné pour garder son honneur et sa dignité. Mais, lorsqu’un ministre de la République qualifie cet acte de fait divers, il y a problème.

Sur un tout autre plan, le ministre Koïta a salué l’accord entre le gouvernement et l’UNTM. Le PPG a précisé que l’indice plafond au niveau de la fonction publique depuis le 1er janvier 2019 est 1100 ; il sera à 1200 en 2021. « A travers cet accord, il est question de l’harmonisation de l’âge à la retraite. L’âge à la retraite sera de 65 ans pour les catégories A et 3 ans de plus pour toutes les catégories », a-t-il rappelé.

Lassana

malizoom

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *