Amadou Koita, Ministre des maliens de l’extérieur : « La Diaspora nous apporte plus que les partenaires financiers »

Invité de l’émission Foroba Baro de Renouveau TV, le 20 Aout dernier, le Ministre des maliens de l’extérieur, M. Amadou Koita, s’est exprimé sur la situation de nos compatriotes établis à l’extérieur. L’occasion a été mise à profit par le Ministre Koita pour évoquer l’apport de la diaspora malienne dans l’économie nationale.

 

Revenu des Etats-Unis pour une prise de contact avec nos compatriotes, le Ministre des Maliens de l’extérieur, M. Amadou Goita, a salué le patriotisme de la diaspora. D’abord, au début de son intervention, M. Koita a fait l’historique de son département. A l’en croire, le ministère des maliens de l’extérieur, crée sur recommandation de la conférence nationale de 1991, est une initiative qui vise à donner une place, dans le développement du pays,  à nos compatriotes établis à l’extérieur du pays.

En effet, selon Amadou Koita, les maliens de la diaspora contribuent beaucoup plus à notre économie : « la diaspora nous apporte beaucoup plus que les partenaires financiers réunis », a-t-il expliqué.

S’exprimant sur la situation de la diaspora malienne, le Ministre Koita, tout en reconnaissant les difficultés que traversent nos compatriotes établis à l’extérieur, a aussi dénoncé une instrumentalisation par certaines organisations. En effet, aux dires du Ministre de l’extérieur, les récents  incidents, survenus dans certains pays et qui ont défrayé la chronique, ont été mal interprétés par certains compatriotes. « Il faut que les gens fassent extrêmement attention sur la situation de nos compatriotes vivant en extérieur. Certes il y’a des difficultés dans certains pays comme la Libye, l’Algérie, et la Mauritanie, mais nous ne devons pas pour autant en faire un instrument de positionnement. Car il y’a eu beaucoup de contrevérités, non confirmées par les medias nationaux et internationaux, sur le nombre des expatriés maliens décédés en Libye. Nous devons arrêter d’instrumentaliser la misère de nos expatriés qui souffrent déjà  », a déclaré,  le Ministre Amadou Koita.

A en croire le Ministre, l’Etat du Mali, sous l’égide du Président IBK, s’est beaucoup investi pour le bonheur de la diaspora malienne. Un retour digne de nos compatriotes qui se trouvent en situation d’expulsion ou d’insécurité dans leurs pays d’accueil, dit M. Amdou Koita, a été planifié par le gouvernement : « Notre pays ne disposait pas d’un chapitre budgétaire pour la prise en charge de nos expatriés expulsés. Mais depuis 2014, sur instruction du Président de la République , le gouvernement met, au compte du programme filet social, un montant de 950.000.000 FCFA pour le rapatriement gratuit de tous nos expatriés en difficulté. Et nous sommes à plus de 6000 personnes rapatriées au compte de ce programme dont  1000 sous ma direction », a expliqué le Ministre des maliens de l’extérieur, M. Amadou Koita.

A propos du conflit de positionnement ou de concurrence entre certaines faîtières des maliens de l’extérieur, le Ministre Koita a précisé que le gouvernement ne saurait créer de différence entre les maliens de la diaspora. A cet effet, il a demandé à toutes les faîtières de communier leurs efforts pour le bonheur de tous nos expatriés.

Cet appel sera-t-il entendu, vu le soupçon d’impartialité du gouvernement signalées par certaines structures représentants la diaspora malienne ?  

Boubacar Kanouté

Source: Figaro Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *