Alliance pour la République et la Citoyenneté (A. R. C.): manifeste appel pour un soutien massif à IBK

Le présent manifeste s’adresse aux femmes, aux hommes mais surtout aux Jeunes du Mali partageant la même espérance de paix, de stabilité et de progrès, afin qu’ils apportent massivement à Ibrahim Boubacar Kéita dit « IBK » dont l’engagement pour les Maliens de l’extérieur est connu, un soutien franc et massif à l’occasion de l’élection présidentielle de 2018.

Il convient de rendre grâce à Dieu et un hommage mérité à toutes les personnes de bonne volonté qui, avec courage et abnégation sont sans calcul au service du Mali : guides religieux, chefs coutumiers, acteurs de la société civile, notamment les membres du Conseil d’administration du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur qui, après l’inauguration de la nouvelle « Maison des Maliens de l’Extérieur » ont bien voulu adresser au président IBK une motion spéciale de remerciements et de soutien.

Dans le contexte actuel où le Mali est à la croisée des chemins, l’appel de l’Alliance pour la République et la Citoyenneté se justifie et s’appuie sur des faits tangibles qui invitent chacun au sursaut et à l’engagement citoyen.

LE BILAN D’IBK :
DE GRANDES
REALISATIONS ET
D’IMPORTANTES AVANCEES
Avec une jeunesse entreprenante et volontaire, des femmes dynamiques mobilisées pour la paix et la réconciliation nationale, une diaspora patriote et disponible qui apporte une contribution de qualité, le Mali dispose d’atouts importants pour son développement économique et social.

Cependant, à cause des crises à répétition (rébellions, troubles sociaux et coups d’Etat militaires), le pays accuse un retard considérable dans son développement, les changements violents de régimes politiques ayant fini par créer une rupture dans la chaine des valeurs sociales et morales, faisant le lit de la médiocrité, de l’impunité et de la corruption.

Face à cette situation préoccupante, IBK s’est engagé dans la voie de réformes institutionnelles courageuses avec la création du chef de file de l’opposition, le projet de loi portant réforme de la constitution de 1992, ou encore celui portant lutte contre la corruption et prévention de l’enrichissement illicite.

Cependant, alors même que ces réformes sont devenues indispensables pour la paix et la relance du pays dans une dynamique nouvelle, IBK a dû y sursoir dans des circonstances bien connues, afin de préserver la paix sociale.

Malgré tout, de nombreux programmes et d’importantes infrastructures ont été réalisés dont certains sont expressément dédiés aux Maliens de l’extérieur. Il s’agit entre autres de :

• L’approvisionnement régulier des ambassades et consulats en pièces d’état civil et une meilleure coordination des opérations entre les départements ministériels les plus impliqués dans l’administration des Maliens de l’extérieur : Affaires Etrangères et Coopération Internationale / Sécurité et Protection Civile / Maliens de l’extérieur et Intégration Africaine ;

• La signature de conventions avec des partenaires financiers pour obtenir la baisse du coût des transferts de fonds et assurer le financement des projets portés par les Maliens de l’extérieur ;

• La validation du rapport final de l’étude de faisabilité de la Banque des Maliens de l’extérieur ;

• La construction de la « Maison des Maliens de l’extérieur », inaugurée le 15 mars 2018 qui abrite le siège du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur et le Centre d’accueil des migrants de retour ;

• L’élargissement du renforcement des capacités au Mali dans le cadre du programme TOKTEN dont les activités ont été étendues au-delà de la formation universitaire et de la recherche, à la Santé, l’Agriculture, l’Administration, les PME-PMI ;

• La volonté d’assurer la représentation des Maliens établis à l’extérieur au sein du futur Parlement, ainsi que l’augmentation du nombre de leurs représentants au Haut Conseil des Collectivités et au Conseil Economique, Social et Culturel ;

• L’attribution de distinctions honorifiques aux Maliens de l’extérieur les plus méritants ;

• L’adoption de la Politique Nationale de Migration (PONAM) pour une gestion efficiente du phénomène migratoire à travers huit (8) axes prioritaires.

EN RECONNAISSANCE DE SES MÉRITES :
UN SECOND MANDAT POUR CONSOLIDER LES ACQUIS
Le Mali qui était totalement dévasté et coupé en deux en 2012 revient de loin. Il occupe en 2018 la première place en Afrique dans la production du coton et il est classé 3ème au sein de l’UEMOA après la Côte d’Ivoire et le Sénégal. Même si beaucoup reste à faire, le bilan d’IBK est satisfaisant au regard de l’évolution de la situation depuis son accession à la magistrature suprême.

Aujourd’hui plus que par le passé, dans l’intérêt supérieur du pays, il convient de s’élever au-dessus des considérations personnelles et des contingences électoralistes pour prendre la mesure exacte des enjeux et des défis, afin de serrer les rangs autour des autorités nationales ainsi que des forces de défense et de sécurité.

Les Maliens établis à l’extérieur aiment leur pays et l’ont prouvé à de nombreuses occasions. Celles et ceux qui ont décidé de soutenir IBK pour les actes qu’il a déjà posés mais aussi pour l’espérance qu’il a fait naître, s’engagent au sein de l’Alliance pour la République et la Citoyenneté dans le débat citoyen pour relever les défis actuels et futurs aux côtés de leurs frères et sœurs de l’intérieur. Ils inscrivent leur action dans le cadre du MOUVEMENT DES ASSOCIATIONS LIBRES POUR LES IDEAUX D’IBK, dont le sigle est « MALI-IBK ».

Les coordinations mises en place par l’A.R.C en Afrique (Afrique du Nord, de l’Ouest, du Centre et Australe), en Europe, en Amérique mais aussi au Mali, lancent en ce jour solennel de l’ouverture de la campagne électorale l’opération « TOILE D’ARAIGNÉE » dont l’objectif immédiat est d’assurer la victoire d’IBK lors de l’élection présidentielle de 2018.

Bamako, le 7 Juillet 2018

Mahamadou Camara
Malien de Côte d’Ivoire
Coordinateur National A.R.C
Membre de la Commission d’investiture de « Mali-IBK »

Info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *