Alerte à la militarisation à outrance de l’administration … la seconde mort de A.T.T

S’il était encore en vie, certainement que le père de la démocratie malienne aurait ressenti un choc suite à  cette volonté affichée de la junte de militariser totalement l’administration du territoire du pays.

 

Avec, en toile de fond,  des arguments pour le moins fallacieux. Au regard de cette décision, l’on se demande si le gouvernement de transition a véritablement l’intention d’organiser des élections crédibles ou s’il a d’ores et déjà choisi un ou des candidats qu’ils imposera à la faveur de scrutins bâclés.

Très inquiétant en tout cas quand on sait que les 2/3 du pays restent occupés par des forces hostiles et pendants que des armées étrangères sont engagées dans notre pays pour nous libérer. Pendant ce temps donc… A suivre

B. S. Diarra

Source : La Sentinelle

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.