Ainsi va le patriotisme pour les leaders de l’opposition !

L’opposition politique a organisé le samedi 21 mai 2016 une marche pacifique pour dénoncer, selon leurs propres termes, les maux qui gangrènent la bonne marche du Mali.  Au cours du meeting qui a suivi la marche, les leaders de l’opposition ont exigé du chef de l’Etat et de son gouvernement une «meilleure et saine gestion des maigres ressources publiques».  En tant qu’observateur de la scène politique, nous avons été bluffés par l’attitude mais, très rapidement, notre flair de journaliste nous a poussés à chercher à savoir comment les responsables politiques de l’opposition prennent soin du bien public, eux-mêmes.

manifestation marche protestation foule opposition malienne

C’est ainsi que nous avons voulu savoir si chacun d’eux s’acquittait normalement de sa facture d’eau et d’électricité au moins, car, pour nous, la bonne citoyenneté commence par des actes simples comme payer ce que vous devez à l’Etat. Eh bien ! Notre surprise a été grande de constater que Monsieur Tiébilé Dramé cumulait les factures d’électricité des mois de février, mars et avril. C’est là un bon exemple de citoyenneté, n’est-ce pas ? Surtout pour Tiébilé Dramé qui a occupé de grands postes de responsabilité dans notre pays et aspire même à la magistrature suprême.

 

Notre surprise a été encore plus grande d’apprendre qu’après notre enquête, Monsieur Dramé se soit précipité à EDM pour régler ses factures d’électricité le 23 mai 2016. Bravo Monsieur Dramé ! En réalité, de qui se moque-t-on ? Est-ce que les leaders politiques de l’opposition pensent que le peuple malien est dupe ?

 

C’est à partir de cette petite enquête que nous sommes tentés de donner raison à l’opposition politique. Oui, effectivement le Mali est mal gouverné ! Et vous, vous en profitez pleinement ! Sinon, EDM aurait suspendu la fourniture d’électricité au citoyen lambda à la place de Monsieur Dramé, et peut-être enlevé son compteur. N’est-ce pas que le Mali est mal gouverné ? Sur ces points, nous préférons laisser le soin au peuple souverain du Mali, de tirer ses propres conclusions.

 

Par ailleurs, nous rassurons nos lecteurs que nous allons nous intéresser à d’autres leaders et à d’autres dossiers notamment la visite de Monsieur Dramé en France pour essayer d’apprendre davantage sur la santé du président Ibrahim Boubacar Keïta, en toute clandestinité ; la gestion des fonds du 23ème sommet Afrique/France que le Mali a abrité du 03 au 04 décembre 2005 ; la gestion du ministère des Affaires étrangères dans le gouvernement de la 1ère Transition entre 1991 et 1992 et aussi, l’affaire des 27 milliards de l’Uemoa révélée par nos confrères sénégalais de «l’observateur» au compte de l’honorable Soumaïla Cissé.

 

Malgré tous ces dossiers à scandale, le gouvernement du Mali laisse faire et n’a aucune réaction, donc l’opposition a raison encore une fois de dire que le pays est mal gouverné. Monsieur le président de la République, Monsieur le Premier ministre, Messiers les membres du gouvernement, le pays est vraiment mal gouverné ! Sur ce point, nous sommes d’accord avec l’opposition et le peuple malien sera, sans nul doute, d’accord avec nous. Alors messieurs, faites sortir tous les dossiers sales en souffrance et remettez-les à la justice afin de redonner espoir au peuple malien.

 

Pour notre part, nous ferons tout pour que la vérité, toute la vérité, soit révélée au peuple malien qu’on veut duper par des marches et des discours grandiloquents. Nous savons déjà que Monsieur Cissé ne veut pas porter plainte contre le journal sénégalais. Ce serait intéressant de savoir pourquoi, vous en convenez avec nous ? Nous savons aussi qu’il a pris contact avec certains responsables du journal «l’observateur », qui semblent disposer d’autres éléments à charge contre lui. Nous suivrons de très près le déplacement annoncé de l’honorable Cissé à Dakar pour rendre visite à ceux-là même qui ont osé faire une révélation si scandaleuse le concernant. Qu’est-ce qui motive ce voyage à Dakar ?

 

En tout état de cause, les Maliens sauront la vérité, toute la vérité, sur ceux qui se présentent comme les sauveurs de la nation malienne alors que dernière leur visage d’ange, se cachent des monstres.

 

Sinaly KEITA

 

Source : Le Reporter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *