Ainea Ibrahim Camara du Mouvement Républicain : ‘’ On veut me mettre hors-jeu parce que je suis un candidat sérieux à la succession d’IBK en 2023’’

Un allié du chef de l’État vient de faire une lettre ouverte à l’endroit de celui qu’il a soutenu durant la présidentielle. Il dénonce un blocage de ses avoirs l’empêchant de procéder au lancement de la structure CAMARA BANK.

Ancien candidat à la présidentielle de 2018, M Camara est une figure discrète de l’EPM. Alors que sa candidature a été rejetée au 1er tour, il fut de ceux qui ont systématiquement rejoint IBK. Celui qui est donc parmi les premiers fondateurs d’office de l’EPM est plus que jamais en colère.

Dans sa lettre ouverte dont copie aurait été envoyée à Koulouba et auprès du Médiateur de la République, il fustige la BCEAO qui bloque son projet bancaire. De ses dires : « L’exclusion d’un leader politique par des subterfuges technico-juridiques ne tient pas devant la loi » a précisé Mr Camara. On peut donc voir que les bourdonnements continuent à l’intérieur de l’EPM. Sinon comment comprendre qu’un allié à IBK que connaît parfaitement le Dr Bokary Tréta en arrive à ce point ? Dans un contexte où l’EPM a subi de graves secousses conduisant à la naissance de l’ARP, ses ténors sont censés retenir les leçons.

Car, comme on peut le constater à travers les médias où la lettre a fait le tour, Ainea Ibrahim Camara, dénonce le gel de ses comptes bancaires qui empêchent l’ouverture de sa banque dénommée CAMARA BANK. De sources internes du CRES de Badalabougou ont indiqué qu’aucun membre de son parti durant des assises de l’EPM n’a été aperçu. C’est dire que la rupture est consommée et que cela pourrait conduire à un départ de plus des rangs de la majorité. Mauvaise publicité pour IBK qui avait promis mettre son mandat au compte de la jeunesse. Ainea Ibrahim Camara a 48 ans. Le président du MR qui a déclaré ceci : « On veut me mettre hors-jeu parce que je suis un candidat sérieux à la succession d’IBK en 2023 ». Il met en garde contre les ingérences de la BCEAO qui, selon lui ,a pour mission essentielle de garantir la parité fixe entre le CFA et l’Euro moyennant la collecte et le dépôt de la moitié de nos réserves dans le Trésor français.

Une question que connait bien l’ancien candidat à Koulouba qui est économiste et spécialiste des investissements. Vu la façon dont sa lettre ouverte s’est propagée à travers la presse et les réseaux sociaux, le départ de cet allié de la majorité risque d’être fatale pour Bokary Tréta : CAMARA BANK aurait mobilisé des fonds innovants et abondants dédiés aux financements des secteurs clés de l’économie malienne. Le locataire de Koulouba se doit donc de retenir son allié sous peine de voir l’EPM se vider encore plus.

Idrissa Keïta

LE POINT DU MALI

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *