Adoption du statut de l’opposition par l’Assemblée nationale : Modibo Sidibé et Djiguiba Keita cachent mal leur mécontentement

Que cache donc le refus de Modibo Sidibé, président des Forces Alternatives pour  le Renouveau et l’Emergence (FARE) et Djiguiba Keita dit PPR, leader du Parti pour la Renaissance Nationale (PARENA) de se prononcer sur le statut de l’opposition là où la majorité de la classe politique, comme l’opposition,  salue son adoption  par l’Assemblée nationale? La question a tout son pesant d’or car, lors du cadre de concertation des partis politiques sur la date des élections communales et régionales, mardi dernier, au grand hôtel de Bamako, ces deux hommes politiques ont refusé de s’exprimer à notre micro sur ce statut. Le motif avancé est qu’ils ne disposent pas d’assez d’informations pour se prononcer sur ce texte.

bagadadji assemblee nationale deputes session seance

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.