Administration publique : Les principales causes de l’enrichissement illicite identifiées

Le vendredi 13 décembre 2019, le président de la République, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keita a présidé la cérémonie de remise officielle du rapport 2017-2018 de l’office central de lutte contre l’Enrichissement illicite.

 

Pour une lutte efficace contre la corruption au Mali, l’office central de lutte contre l’Enrichissement illicite a remis son rapport au chef de l’Etat du Mali.

Dans le cadre de la lutte contre l’Enrichissement illicite, l’OCLEI a pour mission d’identifier les principales causes de l’enrichissement illicite, afin de susciter l’intérêt des agents publics dans le respect de la loi.

M. Moumouni Guindo dans son discours, a présenté le rapport produit par l’office durant l’année.

Selon M. Guindo, leur étude de l’enrichissement illicite dans l’administration publique au Mali, leur a permis de connaitre ses principales causes dans le secteur public qui était une de leurs motivations dans la mission.

Mr Moumouni Guindo a rappelé l’engagement personnel du Président de la République qui suit le long des travaux.

Le Chef de l’Etat, Monsieur Ibrahim Boubacar Keita a félicité l’équipe de l’OCLEI pour le travail abattu et réaffirmé son soutien à cette initiative indispensable pour la lutte contre l’Enrichissement illicite au Mali. 

HT

L’Observatoire

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *