Adieux du gouvernement à l’ambassadeur Gilles Huberson : DES HONNEURS A HAUTEUR D’ENGAGEMENT POUR LE MALI

L’ambassadeur de France au Mali, Gilles Huberson, en fin de mission, a été élevé à la dignité de Croix de la valeur militaire à titre étranger, hier, au cours d’un déjeuner qui lui a été offert par le gouvernement. A cette occasion, le ministre de la Défense et des Anciens combattants, Abdoulaye Idrissa Maïga, assurant l’intérim de son collègue des Affaires étrangères, a jugé positif le bilan du séjour de Gilles Huberson au Mali.

gille-huberson-ambassadeur-consul-diplomate-ibrahim-boubacar-keita-ibk-president-malien

En effet, le diplomate est arrivé à un moment critique de l’histoire de notre pays et a travaillé d’arrache-pied pour hisser les relations de coopération bilatérale à un niveau hautement appréciable. «Vous n’avez ménagé ni votre temps ni votre énergie pour raffermir davantage les relations d’amitié entre la France et le Mali. Permettez-moi de vous rendre hommage pour votre brillante mission au Mali », a déclaré Abdoulaye Idrissa Maiga.

M. Maiga a aussi salué l’ambassadeur français pour avoir parcouru le Mali en partageant des moments inoubliables avec les populations locales. Il a par ailleurs, fortement apprécié les actions menées, ces derniers temps, aussi bien sur le plan bilatéral que multilatéral. Il a cité la Conférence des donateurs à Paris ayant permis la mobilisation de plusieurs centaines de milliards de Fcfa en faveur du Mali, la visite dans notre pays du Premier Manuel Valls et du ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, la participation de la France à la formation de nos Forces de défense et de sécurité.

Il y a eu aussi le financement de la 2ème phase du Projet d’eau de Kabala, à hauteur de 34 milliards de Fcfa, le projet d’électrification rurale pour 24 milliards de Fcfa, la construction des lycées. Abdoulaye Idrissa Maiga a rendu hommage aux combattants étrangers et maliens engagés dans la lutte contre le terrorisme.

Sous une grange charge émotionnelle, l’ambassadeur de France n’a pas caché son amour du Mali. « J’ai du mal à quitter le Mali. J’ai même acheté un terrain à usage d’habitation à Tombouctou pour vous dire combien je suis attaché à ce beau pays », a-t-il déclaré. Gilles Huberson a avoué avoir passé des « moments pénibles » et des « moments de bonheur » marqués par l’élection du président Ibrahim Boubacar Kéita, la signature de l’Accord de paix et de réconciliation entre le gouvernement et les groupes armés.
Sur le plan de la sécurité, l’ambassadeur français a indiqué : « je suis tellement fier de la décision du président Hollande d’intervenir militairement au Mali. Tellement fier de l’engagement de nos soldats dans ce pays ».

M. KEITA

Source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

ORTM en direct