Adama Bérété, un candidat aux communales du 20 novembre prochain « Mon bilan plaide en ma faveur »

Maire du centre d’état civil secondaire de Hamadallaye, Adama Bérété qui est un militant de Yelema croit dur comme fer que son bilan à la tête de sa mairie plaide en sa faveur.

Adama Bérété a fait de l’Education, la Santé et l’Hydraulique son cheval de bataille. C’est ce qu’il nous a confié en tout cas lors d’un entretien qu’il nous a accordé.

«  Avant l’arrivée d’Adama Bérété à la tête du centre secondaire d’Etat civil de Hamdallaye, le quartier était confronté à un problème crucial d’eau, mais aujourd’hui, il y a beaucoup d’adductions d’eau », explique un habitant de Hamdallaye. A l’en croire, il a construit un puisard au profit des usagers du marché d’Hamdallaye jouxtant le Centre d’Etat civil. Ce n’est pas tout, poursuit-il, une quarantaine de puisards, à travers les rues d’Hamdallaye, a été construite. Ce sont,  entre autres, la rue de la mairie d’Hamdallaye, la rue qui passe devant le domicile du Chef de quartier, deux rues de Lazaret Hamdallaye, la rue en face de l’école Tambaoura, une rue à côté de la mosquée Kalapo (2ème mosquée d’Hamdallaye), une route à Lassa.

Un notable du quartier affirme : « le maire Bérété s’est particulièrement distingué depuis des années par ses réalisations en faveur des populations : amélioration du cadre de vie et de travail des agents du Centre, construction de latrines, de puits, remise d’équipements sportifs, installation de lampadaires scolaires, etc. ». Toutes ces réalisations ont été financées en partie par le maire lui-même, indique-t-on dans son entourage. Le cadre de travail du centre secondaire d’état civil a été aussi amélioré par la rénovation des locaux.

Des éclairages, des puisards  et des ponts construits et/ou réhabilités

Des centres de santé, des salles de classes, des routes ont été construits par la Mairie. Dans tous les cas, force est de reconnaitre que le maire Bérété a fait beaucoup pour le quartier de Hamdallaye surtout à en croire ses proches. Que dire du coup de fouet donné à la coopération internationale, notamment le jumelage de sa commune avec l’extérieur. Dans le domaine de l’électrification, une vingtaine de poteaux d’éclairage public sont installés dans les rues d’Hamdallaye. Sans compter les ponts en face de la mosquée Kalapo, celui de la mosquée Aboubacar Sidick d’Hamdallaye qui ont été réhabilités.

Adama Bérété compte sur son bilan pour rempiler. Pour lui, les réalisations plaident en sa faveur.

 

Aliou Touré

Source: Le Matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

ORTM en direct