Actu de la présidentielle : Ibrahim Boubacar Keïta sera candidat

Le président sortant Ibrahima Boubacar Keïta a été investi, le dimanche 6 mai, candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet par une coalition de près de 70 partis, lors d’une réunion.

« A la demande de son parti et de ses alliés politiques, le président
IBK accepte d’être candidat à la présidentielle de juillet », a déclaré Bocary Tereta, président du RPM. Une cérémonie d’investiture sera organisée à une date non précisée par M. Tereta.

Lors d’une rencontre, le samedi 5 mai dernier, avec sa coalition, le chef de l’Etat, qui n’a pas encore officiellement annoncé sa candidature, a affiché sa disponibilité à se présenter au scrutin de juillet. « Nous sommes prêts à resservir ce pays de toutes nos forces », a-t-il déclaré.

 Sabati 2012 veut des élections crédibles !

Placé sous la présidence d’El Hadj Ibrahim Kontao de l’ONG El Farouk, le mouvement Sabati 2012  a tenu les assises de son premier congrès sur  la lutte contre l’extrémisme religieux et a ouvert le débat sur l’état de la nation entre l’opposition et la majorité. C’était à la Maison des aînés, le samedi, 5 mai 2012.

Selon le président Moussa Boubacar Bah, ce sont les délégués qui se prononceront sur le futur candidat la présidentielle et qu’ils vont soutenir. Donc l’enjeu était de taille pour ce premier congrès de Sabati 2012 qui a vu la présence de nombreux hommes politiques au-delà des représentants des chefs religieux.

Selon le président de Sabati 2012, le manque de confiance s’est installé entre les uns et les autres et tout le monde assiste impuissamment à une perte de nos valeurs, de nos mœurs et de nos coutumes. Par rapport aux élections, Sabati 2012 se dit profondément préoccupé et demande l’organisation d’élections crédibles et transparentes. Selon son président, son mouvement s’oppose à toute forme de violence et demande à tous les acteurs politiques d’œuvrer pour des élections apaisées.

 Les Chasseurs de l’Association Benkady optent pour ABD

C’est sur le candidat de l’ADP-Maliba, Aliou Boubacar Diallo que les chasseurs membres de l’association  Benkady de Ségou  ont porté leur confiance pour l’élection présidentielle à venir. Pour cette cérémonie d’adhésion, Sékou Diabaté à la tête d’une forte délégation s’est rendue dans la cité des Balazans, le vendredi 4 mai dernier.

«Réjouissez-vous de cette foule. Tous ces chasseurs que vous voyez sont les partisans à Daba Diarra, président des chasseurs de  Benkady de la région de Ségou. Les Chasseurs de Ségou respecteront sans doute les consignes de leur chef et le parti bénéficiera beaucoup à travers leur mobilisation… », a déclaré le chef de village de Sido Sonikoura, Bouba Diarra.

Sékou Diabaté a d’abord exprimé toute sa satisfaction au regard de la mobilisation faite par les chasseurs. Avant d’expliquer  les raisons qui ont amené le président ABD à briguer la magistrature suprême. « N’ayant jamais fait la politique avant  la crise de 2012, Aliou Boubacar Diallo a commencé la politique en 2013 dans la volonté de faire  sortir le pays du gouffre… Faites de votre mieux pour l’ADP-Maliba et son candidat pour le bonheur de tous ».

Boubacar Coulibaly de Wèta, Seydou Fomba de Dioro, Lassina Mounkoro  de Tominian… ont tous promis leur soutien au candidat de l’APD-Maliba.

Pour sa part, le  président des Chasseurs Benkady  a promis de convaincre tous ses collègues si le parti respecterait ses engagements. « Je ne vais pas trop parler mais je vais vous faire un miracle en mobilisant des électeurs que vous n’imaginez pas », affirme-t-il.

 Badala-Séma promet la victoire pour Soumaïla

« Le parti se porte à merveille en Commune V. Il s’est enrichi de plusieurs militants venus non seulement du RPM, mais également de la fusion avec le Cap. Après ces événements, il a fallu réunifier la section », a déclaré le secrétaire général de la section URD de la CV, Soungalo Traoré, à l’occasion d’une manifestation politique.

Selon le secrétaire général de la section II de Badalabougou-Séma, Dr Malamine Seydou Thiam,  la coordination URD est présente à Badalabougou et est composée de onze comités. Les militants et sympathisants du principal parti politique de l’opposition promettent de porter leur candidat à la tête du pays. « Nous voulons montrer que l’URD peut compter sur ses militants et sympathisants pour porter Soumaïla Cissé à la tête du pays. Si les Maliens font confiance à Soumaïla Cissé, le Mali se développera », a affirmé Dr Malamine Seydou Thiam.

Harouna Sankaré à Kourémalé…

Le président du Mouvement pour l’union des Maliens (MUM), Harouna Sankaré, candidat à l’élection  présidentielle du 29 juillet, à la tête d’une  forte délégation a effectué  une visite de courtoisie  à Kourémalé, Naréna et Siby, le lundi 30 avril dernier. L’objectif ? Faire une  prise de contact avec  les populations, et surtout leur faire part  de  sa candidature  pour  l’élection  présidentielle.

Depuis sa déclaration de candidature, M. Sankaré est à pied d’œuvre, pour une prise de contact avec les populations pour recueillir leurs préoccupations sur le devenir  du Mali.

A Kourémalé, le candidat du MUM a invité  les uns et les autres à aller dans le sens de l’organisation d’une élection  libre et transparente qui est de  l’intérêt du Mali. « Nous sommes sûrs et certain qu’il n’y aura aucun problème qui pourra entraver  ces élections, le Mali va très bien s’en  sortir avec la  tête haute », a souligné Harouna Sankaré.

Ensuite la délégation s’est rendue chez le Chef de village et l’Imam de la ville de Kourémalé, avant de prendre cap les localités de Naréna et de Siby.

La Rédaction

Source: L’ Aube

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *