ACCORD POLITIQUE DE GOUVERNANCE: Les signataires se consultent

Dans le but d’harmoniser leurs positions et de coordonner leurs actions dans le cadre du dialogue national inclusif, les principaux signataires de l’accord politique de gouvernance se sont retrouvés samedi 30 novembre 2019 à Bamako. Le séminaire, présidé par le président de l’Alliance ensemble pour le Mali, Dr. Bokary Tréta, a enregistré la présence de plusieurs figures emblématiques de la scène politique nationale.

 

Le dialogue national inclusif, actuellement en cours au Mali, a été lancé par le président de la République suite à la demande de la classe politique et de la société civile. C’est à la suite d’un accord politique qu’un gouvernement de mission ouvert à tous a été mis en place.

Pour plus de crédibilité, les acteurs du dialogue national inclusif ont insisté sur la mise en œuvre de recommandations pertinentes issues des concertations.

A travers cette rencontre, les signataires de l’accord politique de gouvernance veulent harmoniser leurs visions sur les grandes questions du dialogue national inclusif. Il s’agissait de proposer des stratégies pour l’instauration de la paix et la sécurité partout dans le pays, d’échanger sur la mise en œuvre de l’accord, mais aussi les réformes politiques et institutionnelles en cours.

Au cours de la rencontre, des ateliers d’échanges ont permis aux participants d’aboutir à une convergence de points de vue, de s’approprier l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, d’établir les forces et les faiblesses de la gouvernance politique et sécuritaire au cours des trois dernières décennies et de faire des propositions de réformes institutionnelles.

Dr. Bokary Treta, président de l’EPM, s’est réjoui de l’organisation de ce séminaire en prélude du dialogue national inclusif. « C’est une excellente chose qui donne un sens au dialogue national inclusif », a-t-il précisé.

La cérémonie d’ouverture a enregistré la présence du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Tiébilé Dramé, le ministre de la Réforme institutionnelle chargé des Relations avec les Institutions, Amadou Thiam, Dr. Ibrahim Boubacar Ba, Bocar Sambaida Cissé, Baidy Maguiraga et Pr. Tiémoko Sangaré, ancien ministre.

Ibrahima Ndiaye 

Mali Tribune

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *