Accord politique de gouvernance : Le Mouvement IBK Kanu explique le bienfondé du projet

Dans le cadre de ses initiatives de soutien au président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, et à son gouvernement, le ” Mouvement IB Kanu ” à travers sa branche de la commune II, a organisé le week-end dernier une conférence-débat autour de l’accord politique de gouvernance. C’est la Maison de la presse qui a servi de cadre à cette activité placée sous le parrainage du premier adjoint au maire de la commune II, Fodié Salim Traoré.

Pour cette conférence-débat, la grande salle de la Maison de la presse a refusé du monde car au délà de la commune II, les membres du Mouvement IBK Kanu sous la houlette du superviseur général, Mamadou Togola, sont venus de toutes les communes du pays.

Cette rencontre, faut-il le rappeler, est la suite logique d’un long processus d’explication et de sensibilisation entamé par le Mouvement IBK Kanu dans le cadre de l’accompagnement du président de la République et du gouvernement Boubou Cissé sur les sujets comme l’accord politique de gouvernance, la révision constitutionnelle. Cet exercice a ainsi conduit les membres du Mouvement à  Baguineda, Banko, en Commune 1 du district de Bamako.

Ainsi, durant plusieurs heures, le conseiller juridique du MIK, Sékou Niamé Bathily, a expliqué le long à large le bien-fondé de cet accord de politique de gouvernance et surtout leur soutien au processus. Invitée d’honneur à cette conférence débat, Mme Tounkara Yagaré Sissoko a abondé dans le même sens.

“Le Dialogue politique  était une nécessité pour le développement et l’apaisement du climat social dans ce pays. Tout comme la révision constitutionnelle car  la dernière constitution de notre pays date de 1992 et l’Etat évolue avec le temps donc on ne pouvait pas rester stationnaire par rapport à la Constitution qui mérite d’être révisée” a soutenu Mme Tounkara.

De son côté, le parrain Fodié Salim Traoré a salué le combat de MIK et a réaffirmé tout son soutien à cette organisation qui, selon le superviseur général, Mamadou Togola, va continuer à soutenir les actions du président de la République, de son gouvernement. “Pour nous, ce n’est pas une question d’opposition, de majorité, mais le pays d’abord, c’est pourquoi nous nous sommes engagés dans ce combat” a soutenu M. Togola.

                                                                                     

 Kassoum THERA

Source: Aujourd’hui Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *