8ème conférence nationale du parti URD : Soumaïla Cissé favorable à un regroupement d’hommes et de femmes porteurs d’une meilleure vision pour le Mali

Les travaux des assisses  de la 8ème conférence nationale de l’URD se sont déroulés ce week-end à Bamako. La cérémonie d’ouverture officielle des travaux a enregistré la présence de plusieurs personnalités politiques. Occasion pour le président du parti, l’honorable Soumaïla Cissé, de se prononcer sur  la situation ‘‘chaotique’’ du pays et de dénoncer avec vigueur le triste sort réservé aux migrants  sur le sol libyen.

congres conference urd soumaila cisse opposition discours

L’un des moments forts de la cérémonie d’ouverture de ces assises a été  la projection d’une vidéo retraçant l’ensemble  du bilan des quatre ans de l’actuel régime.  Dans cette projection, l’URD dresse un tableau très sombre caractérisé par la crise sécuritaire, la situation sociale et les scandales financiers à répétition.

Selon l’honorable Soumaïla Cissé, c’est pour certainement discuter de cette situation que se tiennent les assisses de cette conférence : « Nos présentes assises constituent une étape décisive dans la marche de notre parti. Y participent, cette année, en plus des délégués statutaires, les élus venus de toutes les communes du Mali. Nous les avons invités pour un dialogue large et direct avec la direction du parti sur des sujets d’actualité qui seront débattus ces deux  jours en vue de restaurer l’espoir ! », a introduit le président du parti de la poignée des mains.

Pour l’honorable Soumaila Cissé, il s’agit désormais de restaurer  l’espoir  qu’a su récréer la jeunesse malienne ‘‘au moment où le pessimisme gagnait les cœurs et imposait le découragement à bon nombre de nos concitoyens’’ : « L’ESPOIR nous vient de ce formidable mouvement social qui a regroupé des millions de Maliens de l’intérieur comme de la diaspora. Mouvement qui a su dire NON au moment où la dérive totalitaire menaçait notre pays par la tentative de lui imposer un projet de Constitution qui tendait à saper les fondements de notre démocratie. Les jeunes du Mali se sont dressés comme un seul homme pour défendre la patrie en danger. Ils ont dit : “Trop c’est Trop!”, ils ont clamé haut et fort : ” Ça Suffit ” et se sont regroupés en une force irrésistiblement victorieuse : ANTE ABANA », a dit l’élu de Nianfunké.

La vraie question au Mali, à en croire l’honorable Soumaïla Soumaïla Cissé, reste à savoir comment regrouper les hommes et les femmes, porteurs d’une meilleure vision pour notre pays afin de lui assurer une gouvernance plus crédible ? « A l’URD nous avons compris. Nous partageons vos inquiétudes et restons attentifs à vos interpellations ! », s’est adressé Soumaïla Cissé aux Maliens.

Le Président de l’URD n’a pas occulté la situation dramatique des migrants en Libye. « Nous apprenons avec une profonde indignation le trafic en Libye de migrants originaires d’Afrique subsaharienne parmi lesquels des Maliens. Nous condamnons avec la dernière énergie ce trafic d’êtres humains et exhortons le gouvernement du Mali, en relation avec l’Union Africaine et l’Organisation des Nations-Unies, à diligenter les actions idoines pour mettre fin immédiatement à cette pratique d’un autre âge », a dit l’honorable Soumaïla Cissé qui dénonce le silence des gouvernants actuels.

Modibo L. Fofana

Par Le Challenger

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *