56EME anniversaire de l’indépendance du Mali : IBK en a appelé à la foi de ses compatriotes face aux défis pressants

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, à l’occasion de célébration du 56ème anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté nationale, a rappelé que la confiance  placée en lui,  par le peuple, lui fait obligation de rester à l’écoute de tous et de recevoir autant que nécessaire l’avis de sensibilités diverses. C’était à Kati, au Camp militaire Soundjata Keita,  lors des défilés des troupes du 22 septembre 2016.

general-didier-dakouo-chef-etat-major-armee-ibrahim-boubacar-keita-ibk-president-malien-fete-independance-22-septembre-modibo-keita-premier-ministre

Un jour de gloire, jour de souvenir, jour de mémoire et jour de cohésion et de renforcement des liens de  tous les fils du Mali. Le jour de gloire, car le Mali retrouve la cohésion sociale grâce à l’implication de tous les Maliens et également de ses partenaires africains et internationaux. Jour de souvenir, jour de mémoire, à l’endroit de tous les martyrs nombreux. Ils sont nombreux.  Beaucoup d’anonymes sont tombés les armes à la main pour le Mali. Jour de cohésion sociale et de renforcement des liens de tous les fils du Mali. Car, c’est dans un Etat solidaire, complémentaire des uns et des autres que nous parviendrons à  relever les immenses défis.

Trois grandes activités ont marqué l’éclat de la célébration de la commémoration. Après avoir déposé la gerbe de Fleurs au niveau du Boulevard de l’indépendance, le Président de la République accompagné d’une forte délégation s’est dirigé vers Kati, là où il  allait déposer une autre gerbe de fleurs. Cette fois-ci, à la Place de l’armée, au camp militaire Soundjata Keita. Ensuite, il a procédé à la revue des troupes sous un intermède musical  animé par la musique principale de la garde nationale.

Les dispositions préparatoires pour le défilé étaient assurées par le commandant de Troupes qui a ordonné suit : La fanfare nationale, le drapeau et sa garde, l’Etat major inter-armée, l’administration pénitentiaire, l’AMAS/SNJ,  les eaux et forêts,  la douane nationale,  la Protection civile,  la Police nationale,  la Direction du corps militaire, la Gendarmerie nationale, le Génie militaire, la Garde nationale,  l’Armée de l’air et l’Armée de terre.

Tous ont défilé aux sons du tambour, devant les plus hautes autorités avec à leur tête le Président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta, arrêté durant le tour de tous les corps.

Selon le président de la République, notre pays commémore le 56ème  anniversaire de son accession à la souveraineté internationale, en continuant à affronter les conséquences de la terrible crise de 2012 qui avait amené le Mali au bord de l’abîme. Il le fait aussi et surtout avec la ferme volonté de conserver l’entière maîtrise de son destin, en s’appuyant pour cela sur les valeurs qui, depuis toujours, font sa force et constituent son orgueil. « Ces valeurs sont la solidarité que nous savons montrer dans l’adversité, le souci du pays qui nous fait transcender nos différences et même nos divergences ; la détermination à préserver notre vivre ensemble, socle de notre unité nationale. Ces valeurs sont inévitablement mises à l’épreuve dans la dans la conjoncture que nous traversons. Mais elles demeurent intangibles, car forgées par notre Histoire commune », a-t-il souligné. IBK, ajouta que cette commémoration du 22 Septembre constitue un moment privilégié de réflexion sur les défis qui se présentent à nous. Trois d’entre eux revêtent à ses yeux une importance particulière. Celui du rétablissement de la paix et de la sécurité. Celui de la préservation de la cohésion nationale. « Je comprends l’impatience de nos compatriotes qui auraient souhaité voir l’Accord produire ses effets plus rapidement et de manière plus évidente. Je sais le désarroi de nombreux Maliens devant la persistance des actes terroristes. L’élaboration en cours d’une Loi d’Orientation et de Programmation de la Sécurité améliorera notablement la gestion des personnels, des équipements et des infrastructures. Mais déjà sur mes instructions, bientôt sera mise en œuvre un plan d’action global couvrant plusieurs secteurs », a-t-il déclaré.

Ce plan, explique, le chef suprême des armées, a pour objectifs la sécurisation, la stabilisation et le renforcement de la cohésion dans toutes les zones de notre pays connaissant un niveau préoccupant d’insécurité et de manœuvres de déstabilisation.

Drissa KEITA

Source : Mali Sadio

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.