4ème congrès ordinaire du RPM : Bocari Tréta prend les rênes du parti pour la reconquête de Koulouba en 2018

Ouvertes le samedi 22 octobre dernier au Palais de la Culture Amadou Hampathé Ba, les assises du 4ème congrès ordinaire du Rassemblement Pour le Mali (RPM) ont pris fin le lendemain dimanche 23 octobre tard dans la nuit. Comme nous l’annoncions dans notre précédente livraison, c’est  Dr BocariTréta, secrétaire général sortant du parti qui a été désigné par le congrès comme président. Tandis que le poste de secrétaire général a été confié à Me Baber Gano. La nouvelle équipe de 85 membres dirigée par Bocari Tréta se fixe pour mission principale, la reconquête de Koulouba en 2018.

docteur-bokary-treta-president-conseil-administration-banque-malienne-solidarite-bms-rpm

Le 4ème congrès ordinaire du parti au pouvoir, le Rassemblement Pour le Mali (RPM), a alimenté les débats politiques durant de longs mois. Annoncé et reporté à plusieurs reprises, le congrès du RPM, s’est finalement tenu du 22 au 23 octobre dernier au Palais de la Culture Amadou Hampathé Ba. Les débats des assises ont certes été ardus mais, la sagesse des uns et des autres semble avoir prévalu sur la guerre des intérêts personnels.

A l’issue des assises, le Bureau Politique National (BPN) a été renouvelé avec à sa tête, Dr. Bocari Tréta, le secrétaire général sortant et fidèle compagnon du président Ibrahim Boubacar Keïta. Son concurrent au poste de président du parti RPM, Abdoulaye Idrissa Maïga, qui fut directeur de campagne du président IBK en 2013, devient 1er vice-président, suivi respectivement de l’ancien ministre Nacoman Keïta, de l’actuel ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Ousmane Koné.

La ministre de la Promotion de la Femme de l’Enfant et de la Famille, Sangaré Oumou Bah, cède son poste de présidente du bureau des femmes à Diawara Aïssata Lady Touré, pour le poste de  5ème vice-président du Bureau Politique National (BPN).

Le président de l’Assemblée Nationale, Issaka Sidibé, Bacari Konimba Traoré dit Bacari pionnier et Oumarou Ag Ibrahim sont respectivement, 6ème, 7ème et 8èmevice-président. Un jackpot, peut-on, le dire pour l’ancien président du Haut Conseil des Collectivités, Oumarou Ag Ibrahim, qui a déposé ses valises au RPM au détriment de l’ADEMA/PASJ, après l’élection présidentielle de 2013. Tout comme lui, l’actuel ministre de l’Administration Territoriale, Mohamed Ag Erlaf, qui a été démissionné de la même formation politique, ADEMA/PASJ, est désormais membres du BNP-RPM.

Le poste de secrétaire général, qui faisait l’objet de convoitise entre plusieurs prétendants, a finalement été confié à l’avocat, Me Baber Gano. Selon les indiscrétions, c’est le choix du secrétaire général du parti qui était le principal point d’achoppement entre les délégués. Les deux principaux prétendants à ce poste, le député Mamadou Diarrassouba et le ministre Mahamane Baby, ont fini par désister. Et un consensus à finalement été trouvé autour de Me Baber Gano.

Quant au ministre de l’Action Humanitaire de la Solidarité, Hamadoun Konaté, il a été promu au poste de secrétaire politique.

Reconquérir Koulouba en 2018

Acclamé par la salle, Dr. Bocari Tréta, vêtu de boubou blanc, rappelle aux militants, le parcours du président Ibrahim Boubacar Keïta qui selon lui, est indissociable avec celui du RPM, créé en 2001.

Cadre intègre, selon lui, le président Ibrahim Boubacar Keïta, n’a son pas de second au Mali.

« Nous avons travaillé dans des conditions difficiles. Ces instants que nous vivons aujourd’hui sont exceptionnels pour notre parti», a-t-il déclaré.

Pour le nouveau président du RPM, Dr. Bocari Tréta, le BPN-RPM s’est doté d’une équipe resserrée et plus forte  à l’issue des assises du 4ème congrès ordinaire  couplées de celles de l’UF-RPM (Union des Femmes du RPM).

« Nous nous engageons pour le Mali, pour le RPM et pour la victoire du président Ibrahim Boubacar Keïta à l’élection présidentielle de 2018 », a-t-il laissé entendre.

Il a félicité les autres membres du BPN-RPM, salué les militants et militantes pour leur mobilisation. Avant de remercier les représentants des partis alliés et amis du Mali, ceux de l’International Socialiste, du Comité Afrique de l’International Socialiste et les partis affiliés qui ont effectué le déplacement. Parmi les invités de marque, on pouvait noter la présence du  président du FPI, Pascal Affi N’Guessan et d’Ousmane Tanor Dieng du parti socialiste Sénégalais.

Le nouveau bureau de 85 membres a été reçu hier lundi 24 octobre par le président IBK au Palais de Koulouba.

Lassina NIANGALY

Source : Tikan
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *