3è Round du procès Karim Keïta contre Mamadou Diadjé sacko dit ”Saxe” et Adama Dramé Plusieurs exceptions soulevées par les avocats de la défense pour demander ” la nullité de la citation directe ” Le tribunal se prononcera sur ces exceptions le 17 juillet

Après la consignation et un premier renvoi en raison de l’absence du parquet, le procès opposant l’Honorable Karim Kéïta au Promoteur de RFM, Mamadou Diadjè Sacko dit  »Saxe » et Adama Dramé (Le Sphynx) pour  » diffamation  » et  » complicité de diffamation  » s’est ouvert, hier, au tribunal de grande instance de la Commune III du district de Bamako.

 

Les avocats de la défense y ont soulevé plusieurs exceptions. Ils ont soutenu  notamment que  » la citation directe contre leurs clients n’a pas respecté les règles de procédure »,  que  » la Haute Autorité de Communication n’a pas été saisie par le plaignant  » au préalable et enfin, que  » la même affaire est pendante devant le tribunal de la Commune IV de Bamako « .

Au regard de ces exceptions,, les avocats de la défense ont demandé au juge  » de déclarer la nullité de la citation directe « . Le verdict prévu pour le 17 juillet prochain sur ces exceptions.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *