2ème tour des législatives en commune IV: Moussa Mara lâche des « dobermans » contre Zé

Voyant la victoire lui échapper de jour en jour au profit du novice Politique, M. Hamady Sangaré, Moussa Mara croyant toujours détenir le titre foncier de la CIV, vient de lâcher ses serviteurs à gages, des personnes cupides, d’une complaisance servile et intéressée par la fausseté.

 

En effet des propos diffamatoires, infondés qui à la limite, frisent le ridicule sont véhiculés par les valets de chambre de M Mara, à l’égard d’un novice devenu un « colosse » adversaire. Non, M. Moussa Mara, lâcher des Dobermans en l’espèce n’est pas indiqué pour quelqu’un de votre rang social. Je vous suggère de prendre de la hauteur d’esprit, d’analyser objectivement la situation. Vous avez pris une gifle magistrale d’un novice en politique au 1er tour. Je suis persuadé que la prochaine gifle aura un tintamarre qui se fera entendre bien au-delà des frontières du Mali.

Que dire de votre colistier Assane Sidibé, qui vous a accusé de spéculations foncières? Vous aviez été entendu au Camp I à ce sujet, le différend est toujours pendant devant les tribunaux. Assane Sidibé avait juré vous voir derrière les barreaux, comme quoi, l’ennemi d’hier est un ami d’aujourd’hui, un ami de complaisance j’allais dire ! Mais bon, vous nous faites dire qu’il n’y a pas de moral en politique.

Par ailleurs, il semblerait que la majorité des présidents des bureaux de vote en CIV vous sont acquis, mais là encore vous faites fausse route, car les élections se suivent. Certes. Mais, elles ne se ressemblent pas. Tenez-vous pour dit: la tricherie ne passera pas cette fois-ci, et au soir du 19 Avril, la cloche sonnera la fin d’un mythe, si tant est que vous êtes un mythe, bien entendu !!!
Affaire à suivre …

Guindo Youssouf

Source: L’Eclairage

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *