2E PROROGATION DU MANDAT DES DEPUTES: Le RPDM et l’ADP-Maliba vent debout contre le projet

Le projet de loi portant prorogation du mandat des députés issu du dernier Conseil des ministres extraordinaire rencontre désormais deux grandes oppositions. Il s’agit de celle des partis de deux importants anciens candidats à la dernière élection présidentielle. Dans un communiqué conjoint rendu public ce mardi, le RPDM de Cheick Modibo Diarra et l’ADP-Maliba d’Aliou Boubacar Diallo ont appelé au retrait pur et simple dudit projet de loi.

Selon leurs responsables, cette position commune de l’Alliance démocratique pour la paix (ADP-Maliba) et du Rassemblement pour le développement du Mali (RPDM) fait suite à la réunion qu’ils ont tenue le lundi dernier au siège du RPDM sur le projet de loi portant prorogation du mandat des députés.

Selon les deux partis, ce projet de prorogation n’est soutenu par aucune base constitutionnelle. Par ailleurs, ils ont rappelé que l’Assemblée nationale, en plus de son illégalité n’est plus représentative de la réalité de l’actuel paysage politique national. Avant de condamner énergiquement la prorogation du mandat qui constitue, selon eux, une violation de l’article 61 de la constitution.

Ainsi, les deux formations politiques invitent l’ensemble des forces politiques et sociales du Mali à constituer un front commun pour faire barrage à ce qu’ils appellent la violation flagrante de la constitution qui exclut un grand nombre de partis du dialogue politique inclusif.

Et les partis de Dr Cheick Modibo Diarra et de Youba Bah de l’ADP-Maliba de demander le retrait pur et simple dudit projet de loi par le gouvernement. Lire la suite sur aumali.net

Oumar B. Sidibé

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *