2e CONSEIL NATIONAL EXTRAORDINAIRE DU PARENA : Le Parena décide de voter Soumi à la présidentielle

Le Parti pour la renaissance ntionale (Parena) a décidé de voter pour Soumaila Cissé à la présidentielle de juillet. La décision a été prise aux termes des travaux du 2e conseil national extraordinaire tenu les 25 et 26 mai.

Au cours des travaux, les délégués venus de toutes les régions ont examiné la situation politique, sociale et économique du Mali. Celle-ci se caractérise par une insécurité sans précédent, alors que le Malien n’arrive pas à manger à sa faim. Ils ont pasé au peigne fin les cinq ans du bilan d’IBK. Elu à 77 %, le président IBK n’a pas honoré ses engagements vis-vis du peuple malien. « C’est un bilan catastrophique », « Nous ne pouvons plus confié notre destin a celui-là », a dit un cadre du parti lors de la cérémonie de clôture des travaux. Cette cérémonie s’est déroulée en présence du président de l’URD, Soumaila Cissé, de Djibril Tangara du FCD, Djibril Tall du PDES, de Choguel Kokala Maïga du MPR, de Dramane Dembélé de l’Adéma/PASJ. « IBK cinq ans ça suffit » « Où sont nos avions Puma », « où sont nos avions Tucano », « Le parena pour l’alternance et le changement », « Le parena pour un Mali nouveau en 2018 », « pas d’élections baclées », étaient entre autres, banderoles bien visibles dans la salle Bazoumana Sissoko du Palais de la culture qui refusait de monde.
Pour Tibéilé Dramé après avoir examiné tous les contours de la présidentielle, et afin de réaliser l’alternance, le parti a décidé de ne pas présenter un candidat, mais de soutenir l’honorable Soumaïla Cissé.

Denis Koné

Les Echos

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *