Présentation d’excuses d’IBK a Haidara: La Présidence se refuse à tout commentaire

ibrahim boubacar keita ibk president malien cherif ousmane madane haidara precheur musulman islam ancar dine thierno hass diallo ministre religieux culte

La crise qui sévit au sein de la Fédération malienne de football s’est invitée dans le discours à la Nation du Président de la République à l’occasion du Nouvel an. Tout en saluant les performances sportives de nos équipes nationales durant l’année écoulée, le Président IBK a tapé du poing sur la table, en invitant les dirigeants à la raison.

En effet, selon le Chef de l’Etat, sur le plan sportif, 2015 aura été une année faste, une année de fierté nationale et une année annonciatrice de performances inédites. «Nous avons encore en mémoire la liesse populaire occasionnée par les performances de nos U-16 Garçons à l’Afro-basket, compétitions au cours desquelles nous avons remporté la Médaille d’Argent et connu le sacre de l’équipe nationale senior Dames, qui remportait pour la 1ère fois la Médaille d’Or à l’occasion des 11èmes Jeux Africains de Brazzaville 2015.

Que dire de l’expédition glorieuse et héroïque des Aigles à la Coupe d’Afrique des Nations Cadets de football, que notre pays a remportée pour la première fois! Et que dire également de cette autre expédition en Nouvelle-Zélande, très loin de notre terre natale, où les Aigles Juniors furent resplendissants, s’adjugeant la 3ème marche du podium, et plaçant un des leurs, Adama Traoré, comme meilleur joueur du tournoi!

Personne n’oublie cet autre sommet du football mondial au Chili, où nos Cadets ont ébloui de tout leur talent, perdant d’une courte tête seulement la finale, mais remportant la Médaille d’Argent du tournoi.

Deux de nos jeunes, Samuel Diarra et Ali Mallé, y ont été sacrés respectivement meilleur gardien du tournoi et 3ème meilleur joueur mondial de sa catégorie», a déclaré IBK, avant de souligner qu’en Escrime, en Handisports, en Athlétisme et en Taekwondo, le Mali a démontré, lors des grandes joutes sportives, qu’il était bel et bien de retour.

En revanche, il a lancé un appel pressant à l’ensemble des dirigeants sportifs nationaux, et particulièrement à ceux du football, afin qu’ils se ressaisissent et sachent raison garder.

«Rien ne peut justifier les querelles intestines en cours qui, si l’on n’y prend garde, pourraient porter un préjudice intolérable à notre sport-roi. Ce qui serait totalement inacceptable!», a martelé le Président de la République.

Youssouf Diallo

Source: 22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *