14e CONFERENCE NATIONALE DE L’ADEMA : Unité et cohésion

L’Alliance pour la démocratie au Mali/Parti africain pour la solidarité et la justice (Adéma/PASJ) a tenu le dimanche 27 mars 2016 à la Maison des aînés, sa 14e conférence nationale dans un climat de paix, de cohésion et de confiance renouvelée en la nouvelle équipe dirigée par le Pr Tiémoko Sangaré. L’occasion était bonne, pour les militants du parti de la Ruche, de se retrouver et de débattre de la vie du parti et de celle de la nation.

Tiemoko Sangare president adema pasj

Moins d’un an après la tenue, avec brio, du 5e congrès, les militants, cadres et sympathisants du parti de l’Abeille se sont de nouveau retrouvés le week-end dernier pour faire le bilan à mi-parcours des activités du comité exécutif, des commissions spécialisées, des coordinations régionales et des mouvements affiliés. A la fin de leurs travaux, ils ont donné de nouvelles directives pour la bonne marche du parti.

Des délégués venus de l’intérieur, du district de Bamako et de l’extérieur du pays ont pris massivement part à cette conférence placée sous le signe du renforcement de la cohésion et de l’unité du parti.

Présidée par le président Pr. Tiémoko Sangaré, la cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence des présidents d’honneur du parti, des représentants des partis politiques amis et de plusieurs autres personnalités politiques. Après l’exécution de l’hymne du parti, le Pr. Tiémoko Sangaré, après avoir salué tous les participants, a laissé entendre que cette conférence est le premier grand rendez-vous des militants du parti après le congrès.

Selon lui, l’Adéma a un rôle historique à jouer dans le développement et la recherche de la paix et de la cohésion sociale dans notre pays. Ce qui l’amènera à annoncer que le processus de renouvèlement des structures des mouvements affiliés, qui sera bientôt lancé, devra se tenir dans le même climat d’entente que celui du renouvèlement du comité exécutif.

« Il nous revient de redoubler d’efforts dans le processus de dynamisation du parti afin de faire face, dans l’entente et la cohésion, aux élections communales, locales et régionales futures. Ces élections doivent servir de tremplin à l’Adéma pour confirmer son leadership sur l’arène politique », a-t-il ajouté.

Pour joindre l’utile à l’agréable, le président Sangaré a rappelé que le comité exécutif est décidé à offrir une célébration digne de ce nom aux 25 ans de l’Adéma, dont l’anniversaire est prévu pour le 25 mai prochain.

Actualité oblige, le parti de la Ruche a rappelé son engagement pour faire rayonner la démocratie dans notre pays, mais également la lutte contre les terroristes, qui sèment la terreur au Mali, dans la sous-région et même en Europe. Lors de la conférence, l’Adéma a réitéré son soutien au président Ibrahim Boubacar Kéita en vue de faire face aux multiples défis politiques, socio-économiques et sécuritaires auxquels notre pays est confronté.

Tour à tour, les responsables des partis amis ont salué l’initiative d’organiser cette rencontre politique. Il s’agit des cadres des partis de l’opposition comme l’URD, Fare/An ka wuli, PS-Yelen Kura, etc. et ceux de la majorité présidentielle (RPM, APR, Yéléma, Asma/CFP, Cnid, MPR…)

Sory I. Konaté

Source: Les echos

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *