Tensions entre le Mali et Côte d’Ivoire : Tiken Jah Fakoly appelle à l’apaisement (vidéo)

Fakoly s’est prononcé pour la première fois sur la situation entre le Mali et la Côte d’Ivoire. Invité sur la libre antenne génération consciente de Couleurs Tropicales de RFI, le Reggae man a appelé au règlement de la situation au plus vite. Il plaide pour l’amiable. Tiken Jah Fakoly se sent ivoirio-malien puisqu’il a résidé au Mali pendant plusieurs années. L’homme déclare être gêné par la situation, c’est pourquoi il s’était abstenu de parler car déclare-t-il «c’est comme si mon père et ma mère étaient en palabre». Et comme en Afrique, un enfant n’interviendra dans les disputes entre père et mère, il est resté silencieux.

Mais depuis qu’il a constaté un embrasement de la situation où le peuple semble s’en est mêlé il a souhaité aider «Avant, c’était entre les politiques mais il commence à y avoir des frustrations et ça peut être dangereux parce qu’il ne faut pas pousser les gens jusqu’au mur», a-t-il fait savoir. Tiken Jah Fakoly s’est engagé à apaiser les populations pour qu’il n’y ait pas d’embrasement parce que pour lui, «il ne peut pas avoir de problème avec la Côte d’Ivoire». Le musicien qui est resté au Mali assure s’être exprimé en Bambara (une des langues du Mali, Ndlr) pour parler au peuple malien et en était ému quant les leaders religieux et traditionnels ont mené des démarches pour l’amiable.

«Il y a des imams qui sont venus de la Côte d’Ivoire pour aller demander pardon et de grands griots, les Kandja Kouyaté et Abdoulaye Diakité qui ont formé une délégation pour aller voir le premier ministre de l’époque Chogel Maïga pour lui dire qu’il ne peut avoir de problème entre le Mali et la Côte d’Ivoire», a-t-il souligné. Tiken Jah Fakoly plaide le règlement de la situation à l’amiable et au plus vite avant que cela ne s’empire. «Je dis que cette histoire entre le Mali et la Côte d’Ivoire ne devrait pas exister. Maintenant que c’est là, il faut trouver une solution à l’amiable», a-t-il plaidé. Pour rappel, 49 soldats ivoiriens sont retenus au Mali depuis plusieurs semaines et cela crée une tensions diplomatique entre les deux pays.

 

Source: lanouvelletribune

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *