Mort d’Arafat: en colère, Meiway accuse les autorités ivoiriennes

Trois mois après le décès de DJ Arafat, l’artiste ivoirien Meiway a fini par briser le silence et accuse les autorités de laxisme.

Invité sur l’émission La grande Matinale d’Africa Radio pour la promotion de son 13ème Album ( « Légende ») en 30 ans de Carrière, l’artiste Meiway a évoqué le décès du roi du coupé décalé. « Arafat est mort parce qu’on l’a voulu, sinon on allait le protéger … » a t-il laissé entendre. A en croire l’artiste rapporté par AfrikMag, les autorités pourraient lui retirer son permis de conduire pour éviter qu’il déraille. « Je suis une légende de la Musique Africaine. Je ne veux pas attendre ma mort pour qu’on le dise, comme cela a été pour DJ Arafat » a répondu Meiway, interrogé sur son nouvel album dans lequel il s’autoproclame « légende ».

Aussi, a t-il déploré l’hommage national rendu à Ange Didier alias DJ Arafat à titre posthume alors qu’il aurait pu en bénéficier de son vivant. Pour rappel, DJ Arafat est décidé lundi 12 août 2019 dans un grave accident de moto à Abidjan.

beninwebtv

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *