Miss France 2017: Et Miss France est Miss Guyane

  • Trente candidates étaient en lice pour obtenir la couronne de Miss France 2017. C’est Alicia Aylies, Miss Guyane, qui a remporté écharpe et couronne samedi soir peu après minuit à l’Arena de Montpellier.

    alicia-aylies-elue-miss-france-2017-guyane

  • L’ESSENTIELAlicia Aylies, Miss Guyane est devenue Miss France 2017 à l’issue d’une cérémonie d’un peu plus de trois heures à l’Arena de Montpellier, samedi soir. Europe 1 vous fait revivre les grands moments de la 87e élection de Miss France.

    Le coup d’envoi donné peu après 21h. Diffusée sur TF1, la cérémonie placée sous le thème de “la magie de Noël” a débuté peu après 21h. Les participantes sont entrées pour un premier tableau en robes longues, entourées de danseurs. Comme à l’accoutumée, c’est Jean-Pierre Foucault qui officiait à la présentation depuis l’Arena de Montpellier.

    Arielle Dombasle, présidente du jury, a ouvert officiellement la cérémonie. Le jury au complet était composé également du réalisateur Christophe Barratier, des comédiennes Ingrid Chauvin et Michèle Bernier, du chanteur Amir, du boxeur Toni Yoka et de l’ancienne Miss France 2010 et désormais journaliste Malika Ménard.

    Une chute qui n’est pas passée inapeçue. Une fois les portraits des trente participantes diffusés, les jeunes femmes ont défilé dans une ambiance “polaire”, vêtues de chapeaux haut de forme et de tailleurs noirs et blancs contemporains avec traînes. Miss Mayotte a fait les frais de la chorégraphie en chutant lourdement sur le sol. Les miss sont ensuite revenues sur le devant de la scène en costume traditionnel régional, avant de défiler une première fois en maillot de bain une pièce (et bonnet ou serre-tête de Noël).

    Les 12 élues. Le jury a annoncé vers 22h30 les demi-finalistes préalablement sélectionnées. Les heureuses élues étaient Miss Île-de-France, Miss Réunion, Miss Normandie, Miss Aquitaine, Miss Guyane, Miss Languedoc-Roussillon, Miss Guadeloupe, Miss Alsace, Miss Lorraine, Miss Bretagne, Miss Picardie et enfin Miss Tahiti. Les douze jeunes femmes ont eu la lourde tache de se présenter au public avant de défiler une nouvelle fois en maillot de bain, deux-pièces cette fois.

    Les 5 finalistes. Une place importante était accordé aux téléspectateurs puisque leur choix avait autant de poids que celui le jury (50/50). Le verdict est tombé vers 23h30. Miss Guyane, Miss Languedoc-Roussillon, Miss Tahiti, Miss Lorraine et Miss Guadeloupe ont eu la joie d’être appelées. L’écharpe et la couronne proches, les cinq jeunes femmes ont encore défilé avec des justaucorps ornés de lumière puis dans des robes immaculées de réveillon.

    Le choix final du public. C’est dans cette dernière tenue que les cinq prétendantes à la couronne ont été interviewées grâce à des questions posées par le public, un dispositif inédit. Le principe avait auparavant été détaillé par l’ancienne Miss France Sylvie Tellier et directrice générale de l’organisation Miss France : “Depuis trois semaines, les internautes ont pu nous envoyer leurs questions sur les réseaux sociaux ou sur le site MYTF1. On a sélectionné 50 questions.” Cinq questions tirées au sort par les membres du jury ont ensuite été posées. Un exercice qui a quelque peu déstabilisé les candidates.

    Le sacre de Miss Guyane, entourée de ses dauphines. Les deux dernières à se tenir la main étaient Miss Guyane et Miss Languedoc-Roussillon. C’est finalement la première, Alicia Aylies, âgée de 18 ans, qui a été sacrée reine de beauté. La deuxième dauphine est Miss Tahiti, la troisième dauphine Miss Guadeloupe et enfin la quatrième dauphine, Miss Lorraine.

    Source : europe1

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *