Debordo Leekunfa: il prend 1.500.000 FCFA et se retrouve en prison

Après sa mésaventure au Burkina-Faso, Debordo Leekunfa se retrouve encore en prison. Cette fois , il a été épinglé par la police camerounaise pour avoir perçu une somme de 1.500.000 FCFA sur 2 millions FCFA pour un spectacle qu’il n’a pas honoré.

Debordo Leekunfa chanteur muiscien ivoirien coue decale yorobo

L’auteur de « L’enfant gâteh » se trouverait au Cameroun pour un spectacle. Mais depuis, mardi qu’il est dans le pays de Samuel Eto’o, rapporte le site abidjanshow.com, le chanteur ivoirien est derrière les grilles du commissariat du 1er Arrondissement du centre de la capitale camerounaise, pour cause de ‘‘non-respect’’ d’un contrat de prestation.

Toujours selon abidjanshow.com, l’artiste aurait perçu la somme de 1.500.000 FCFA sur 2 millions FCFA prévues pour le contrat d’un spectacle dans une boite de nuit de Yaoundé.

Debordo aurait refusé de jouer pour un deuxième spectacle, exigeant une augmentation de son cachet. Une situation fâcheuse qui aurait amené les organisateurs à saisir la police.

Or selon les clauses du contrat, il existe un remboursement du double de la somme perçue, soit 4 millions FCFA, en cas de non-exécution par l’artiste. L’affaire pourrait être portée devant le juge, le jeudi 18 février.

 

La rédaction 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *