Younoussa Touré, S. G DE LA CMFPR-II : “La CMA n’existe pas dans l’accord”

La crédibilité de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) a été mise en cause par l’un de ses membres, en l’occurrence le secrétaire général de la Coordination des mouvements et forces patriotiques de résistance II (CMFPR II), Younoussa Touré. La CMA n’existe pas dans l’accord.

 bilal ag acherif chef rebelle touaregs cma mnla gatia signature accord paix negociation pourparles

“La CMA, qui ne cesse de réclamer et de faire des communications au nom des mouvements signataires de l’accord issu du processus d’Alger, n’est pas une organisation crédible et apte à revendiquer”. Cette révélation a été faite par l’une de ses membres créateurs, Younoussa Touré, secrétaire général de la CMFPR-II.

“Nous avons créé la CMA à Ouagadougou à Joly Hôtel. Ce jour-là, il y avait les mouvements signataires de la déclaration du 9 juin, les mouvements signataires de la Plateforme du 14 juin, la Coalition du peuple pour l’Azawad (CPA), la Coordination des mouvements et forces patriotiques de résistance II (CMFPR-II) et tous les autres pour dire que nous allons discuter en bloc avec le gouvernement. C’est là qu’on a appelé la Coordination des mouvements de l’Azawad. Ce nom n’existe pas dans l’accord”, a-t-il précisé.

Après une telle déclaration, doit-on accorder de crédit à la CMA ? L’Etat ne doit-il pas exiger de mettre en lieu et place de la CMA le nom existant dans l’accord ?

Y.C.

Source :l’indicateur du renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *