Urgent – La ville de Nara attaquée ce samedi matin

Des hommes armés, venus à bord de motos ont pris d’assaut le camp militaire situé à l’entrée de la ville de Nara, a-t-on appris de sources locales.

nara ville region

Aperçus la veille vers la frontière mauritanienne, les hommes armés encore non identifiés, ont attaqué tôt la ville de Nara.

C’est aux cris de « lahilaha hilala » que les bandits armés enturbannés et habillés en boubous ont attaqué Nara.

« Ils sont venus peu avant six heures(GMT) sur plusieurs motos et ils se sont mis à tirer sur le camp militaire. C’est ainsi que les forces armées régulières ont été obligées de se défendre, et à l’heure où je vous parle, les combats sont en cours car les assaillants tiennent vaille que vaille à prendre le camp », a détaillé un élu local de la circonscription de Nara.

A l’heure où nous mettons l’information en ligne, des habitants de Nara joints par téléphone, ont indiqué que des tirs sont toujours en cours entre l’armée qui tente de repousser les assaillants et ces derniers qui tiennent à prendre le camp militaire.

Selon nos sources, un élément de la garde nationale, relevant du camp attaqué, a été touché par balles et a finalement succombé à ses blessures dans la matinée, et du coté des assaillants il ya eu plusieurs morts.

Située dans la région de Koulikoro, Nara est à 377 kilomètres environs de la villa de Bamako et à seulement à une soixantaine de kilomètres de la frontière mauritanienne. C’est en effet, de cette frontière poreuse que des narcotrafiquants profitent pour installer des réseaux de trafics de drogue, d’armes et aussi pour mener des attaques ciblées.

A suivre…

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.