Urgent: des « renforts en mouvement » à Indelimane après l’attaque (Porte-parole du gouvernement)

Il n’y a toujours pas de bilan officiel sur l’attaque de ce vendredi 1er novembre contre l’armée malienne à Indelimane. Le ministre de la communication a réagi sur Twitter à l’information.

Ce 1er novembre risque d’être un vendredi noir pour l’armée nationale du Mali. Le bilan de l’attaque subie à Indelimane serait lourd, d’après des sources non officielles.

Le gouvernement n’a pas publié de communiqué mais son porte parole a confirmé l’attaque sans se prononcer sur le nombre de morts.

« Selon des informations confirmées, le camp des FAMa basé à Indelimane (Ansongo), situé à l’ouest de Ménaka, a fait l’objet d’une attaque par des hommes armés, ce vendredi 1er novembre. Des renforts sont en mouvement pour sécuriser la zone et traquer les assaillants », a posté Yaya Sangaré sur Twitter.

Cette attaque meurtrière intervient tout juste un mois après la tragédie de Boulkessi dans laquelle au moins 38 militaires ont laissé la vie.

Malivox

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *