Un nouveau groupe armé arabe du Nord va aller négocier à Ouagadougou

NOUAKCHOTT – Le Mouvement arabe de l’Azawad (MAA), un des groupes armés du nord du Mali, va se joindre aux négociations qui ont lieu à Ouagadougou sur l’organisation de la présidentielle fin juillet au Mali, en particulier à Kidal (nord), a annoncé jeudi à l’AFP son porte-parole.

Des responsables du MAA ont rencontré à Nouakchott Tiébilé Dramé, l’émissaire de Bamako chargé des négociations avec les groupes du nord du Mali sur la tenue du premier tour de la présidentielle du 28 juillet.

mouvement arabe azawad maa rebelle mnla

Il « nous a conviés aux négociations de Ouagadougou sur les futures élections au Mali » a affirmé le porte-parole, Mohamed Elmouloud Ramdhan.

 

« Nous avons accepté de nous y rendre, nous le ferons dans deux à trois jours » a-t-il ajouté, en précisant que les « négociations de Ouagadougou permettront d’arriver à un accord intérimaire pour l’organisation des élections et non à un accord définitif sur le nord du Mali ».

 

M. Dramé était arrivé mercredi à Nouakchott porteur d’un message du président Dioncounda Traoré à son homologue mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, absent de son pays pour des analyses et des soins en France, selon une source officielle.

 

« La solution du problème du Nord exige d’associer toutes les parties, ainsi que tous les pays voisins » a indiqué M. Dramé qui a quitté Nouakchott jeudi.
Le Burkina Faso a lancé lundi à Ouagadougou des négociations sur la question de Kidal, ville du nord du Mali occupée par la rébellion touraeg du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) et ses alliés qui y refusent la présence de l’armée et de l’administration maliennes.

 

La présidentielle doit se tenir sur toute l’étendue du territoire malien, y compris Kidal, ce qui suppose théoriquement la présence de représentants du pouvoir central de Bamako et de l’armée malienne.

 

Le MAA, qui, contrairement au MNLA n’est pas sécessioniste, est présent dans le nord du Mali, y compris dans la région de Kidal où il a des relations tendues avec la rébellion touareg.

 

Les Arabes sont une minorité dans le territoire de l’Azawad (nord du Mali), berceau des Touaregs, eux-mêmes minoritaires dans tout le Mali.

hos-stb/sba

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *