Trois soldats français blessés dans un attentat au Mali

Une attaque contre un convoi blindé français a blessé trois soldats ce jeudi au Mali. L’attentat a eu lieu dans l’est du pays, à la frontière avec le Niger, explique Le Parisien. L’État-major des armées à Paris a révélé l’information ce matin, indiquant qu’il s’agissait d’une attaque-suicide. Un des soldats, gravement blessé, a été rapatrié vers un hôpital militaire français.

Cet attentat intervient à la date anniversaire du déclenchement de l’opération Serval, initiée il y a cinq ans (le 11 janvier 2013). Le convoi roulait entre Ménaka et Indelimane dans le cadre d’une opération visant des groupes terroristes. Le kamikaze a trouvé la mort dans l’explosion.
Selon un décompte de l’AFP, 18 militaires ont été tués au Mali depuis l’opération Serval en 2013, à laquelle a succédé Barkhane, étendue à cinq pays du Sahel, en août 2014.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *