Tombouctou : Un jeune éleveur décède suite à une mauvaise manipulation d’un explosif

Les faits se sont produits, le jeudi 13 décembre dernier, dans les environs de 14 heures. C’était sur l’axe routier reliant Wartimichate à Tin Aghinime, à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de Gargando, cercle de Goundam, région de Tombouctou. Un jeune éleveur de la fraction touarègue Kel Ertak a trouvé la mort après une mauvaise manipulation de la tête d’un obus de mortier. De sources dignes de foi, il l’avait trouvée sur la route. C’est en voulant casser l’engin en morceaux qu’il a explosé sur lui. Le corps du jeune homme a été très déchiqueté.

Il faut dire que dans le centre et le nord du Mali, les restes d’explosifs de guerre (REG) du fait de la crise sécuritaire de 2012, font de nombreuses victimes, notamment chez les plus jeunes. Ces derniers, de manière inconsciente et innocente, manipulent ces explosifs qui peuvent leur être fatales au pire des cas, ou parfois ils se retrouvent amputés.

Kibaru

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *