Tombouctou : Le port de Kourioumé sécurisé par les Casques Bleus

Depuis l’installation de la MINUSMA en 2013, la force onusienne patrouille régulièrement dans la localité de Kourioumé, localité située à 10 km au sud de Tombouctou, un axe stratégique par lequel toutes les marchandises en provenance du Sud du pays et par le fleuve Niger transitent.

 

Pendant la période de grande crue du Niger, les pirogues venant de Mopti et les bateaux de Koulikoro passent par le port de Korioumé et acheminent les produits du sud tels que les légumes, les fruits, les poissons fumés et les denrées de première nécessité.

Le port est un passage obligatoire pour la population en partance ou en provenance de la partie sud de la Région. Ainsi, le bac de Korioumé assure également la traversée pour les camions transportant les biens des commerçants de la région. «La route de Bamako est dans un état peu praticable et peu sécurisée, et par conséquent les commerçants et les personnes préfèrent utiliser la voie fluviale. Dans ce port, les patrouilles de sécurisation des casques bleus de la MINUSMA ont un effet dissuasif contre n’importe qui voudrait attaquer la population. Nous souhaitons qu’elles soient intensifiées, surtout la nuit, car c’est à ce moment que nous sommes un peu plus vulnérables» a expliqué Ibrahim Maiga, le responsable du bac de Korioumé.

La situation sécuritaire impacte directement l’activité économique de la zone selon Moussa Cissé, commerçant du port de Kouriomé qui soutient que «c’est difficile d’investir quand on peut être pillé en cours de route. Nous avons vu les Fama revenir pour nous sécuriser et la présence de la MINUSMA est aussi une très bonne chose. Les gens s’approchent sans peur car ils savent pouvoir rentrer en toute sécurité. Ce que nous regrettons, c’est la diminution considérable du volume d’affaires depuis la crise, parce que beaucoup de personnes ont quitté cette région pour se réfugier ailleurs».

Pour sa part, le Lieutenant-Colonel Arnaud Bone, Chef des opérations de la force de la MINUSMA de Tombouctou a insisté sur le caractère stratégique du port de Korioumé. «Une grande partie des approvisionnements de la MINUSMA à Tombouctou franchit le Niger à Korioumé. Ce port a donc un intérêt vital aussi pour nos opérations.

Il y a des patrouilles à Korioumé de jour comme de nuit, elles sont réalisées par la Force, mais également par UNPOL. La gendarmerie malienne y a installé un poste et la zone est sécurisée. La MINUSMA est également conscient de l’intérêt de ce port pour le développement de la région, il ne peut y avoir de retour de la prospérité sans cette porte ouverte sur le sud du Mali».

Depuis que cet axe fluvial est sécurisé, l’approvisionnement des marchés se fait régulièrement et les étales sont davantage achalandés, notamment celui de Tombouctou. Cela a eu un impact positif sur le prix des produits alimentaires et donc sur la sécurité alimentaire des populations de la région.

MINUSMA

source :  22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.