Tombouctou : L’Association pour le développement international et la reconstruction (ADIR) au chevet des plus démunis de la région

L’Association pour le développement internationale et la reconstruction (ADIR) en collaboration avec l’Union de “Kel Ezjet”, sous la coordination du centre de santé de Tombouctou, a organisé une caravane médicale pluridisciplinaire gratuite, au niveau des faubourgs de la région de Tombouctou, du 5 au 6 août dernier. Cette caravane qui a sillonné les localités de «Er-intajefte » et «Eghacher» consistait à offrir aux populations des prestations médicales gratuites, notamment des consultations et des analyses. S’y ajoutent des traitements médicaux spécifiques selon les cas.

Cette activité a mobilisé des centaines de personnes venues ex exprimer leurs sincères remerciements et leurs reconnaissances aux initiateurs de cette caravane médicale dans la zone.

Pour sa part, Abderrahmane Abdallah Ansari a, aux noms des bénéficiaires, exprimé sa gratitude à tous ceux qui ont contribué au succès de cette activité. Au passage, il a tenu à saluer le rôle joué par cette organisation pour rassembler les différentes communautés locales. De même qu’il a tenu à remercier, aux noms des habitants de la zone d’Eghacher, tous ceux qui ont contribué à l’organisation de cette caravane médicale. Il a aussi mis l’accent sur le rôle joué par l’Association pour le développement internationale et la reconstruction au service des communautés dans le désert du nord du Mali. Il a également lancé un appel aux partenaires de continuer à soutenir davantage techniquement et financièrement ce genre d’activités de bienfaisance qui va dans le sens de l’intérêt des citoyens.

Il est à noter que cette caravane médicale pluridisciplinaire gratuite entre dans le cadre d’une série d’activités similaires prévue par l’Association pour le développement internationale et la reconstructionpour soulager les populations des localités concernées. Le crédo de cette organisation demeure le rassemblement de toutes les communautés locales dans les zones éloignées afin de leur apporter le traitement nécessaire.

Les prestations médicales fournies dans le cadre de cette caravane sont entre autres, la chirurgie générale, l’ophtalmologie, la médecine interne, les maladies de la peau, celles affectant les enfants et les femmes ainsi que le paludisme, le choléra. Une clinique mobile a également été installée pour les personnes ayant des besoins spécifiques et une autre pour des soins dentaires et des examens du diabète ainsi que les maladies liées à la tension.

Au total, elles sont plus de 250 personnes issus des villages d’Er-intajefte et Eghacher, localités situées à une dizaine de kilomètres à l’est de Ber, dans la région de Tombouctou, à avoir bénéficié de cette caravane.

De son côté, le Dr Bocar Moussoudou, qui a été dépêché sur place par la même organisation pour traiter les patients, a déclaré que « cette activité intervient à point nommé puisque c’est au moment où l’on assiste à l’arrivée des premières averses qui se mélangent avec l’eau des rivières rendant fréquentes des maladies comme le choléra et le paludisme qui menacent la santé des populations, en particulier les personnes âgées et les enfants ».

Il a confirmé que les maladies cardiaques, celles des yeux, le paludisme sont les plus fréquentes qu’il a eu à traiter durant ces deux jours.

Il convient de préciser que l’association pour le développement internationale et la reconstruction, sous la houlette de son directeur, M. Abdallah Sidi Mohamed Alansary, a mené, depuis sa création en 2015, de nombreuses activités éducatives et de sensibilisation dans les domaines des soins de santé et de l’assistance humanitaire. Lesquelles visent à sensibiliser le public, porter secours et servir les communautés locales dans le nord du Mali.

Kibaru

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *