Tombouctou : L’ambulance de Niafunké enlevée avec six agents de l’Etat à bord

Selon des habitants, six personnes, à  bord de la « toute neuve » ambulance du Centre de Santé de Référence du cercle de Niafunké (CSREF), ont été enlevées, lundi 5 septembre, entre Acharane et la ville de Tombouctou.

region ville nord mali kidal gao tombouctou mnla cma plateforme gatia

« Ils sont trois ressortissants de Goundam et trois de Niafunké ».
Selon des sources concordantes, six personnes, en route pour une formation à Tombouctou, ont été enlevées, lundi matin, sur l’axe Acharane-Tombouctou. Selon une organisation humanitaire, les six hommes ont été conduits à « plusieurs kilomètres » dans la brousse où ils ont été abandonnés. « Avant de les dépouiller de leurs biens matériels ».

Un agent du CSREF explique que leurs collègues ont eu accès, à un moment, au réseau téléphonique. « Ils ont pu atteindre un campement à partir duquel ils nous ont contactés vers 11h. Mais depuis, on n’a plus de nouvelle », a-t-il affirmé au téléphone. Avant d’ajouter que leurs bourreaux étaient à bord d’une « dizaine de pickups »

L’insécurité sévit toujours dans le nord et le centre du Mali malgré la signature d’un accord de paix il y a plus d’un an. Divers groupuscules armés et terroristes continuent de perpétrer des attaques contre les personnes et leurs bien. Empêchant tout retour de l’administration malienne dans plusieurs zones.

 

La rédaction

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *