Tombouctou : La tribu Kel Ansar renouvelle sa confiance à “Nasser” et lui désigne 22 conseillers lors de la rencontre Zarho

La localité de Zarho, située à environ 170 kilomètres à l’est de la ville de Tombouctou et relevant administrative de la commune de Ber, a abrité, les 30 et le 31 Mars dernier, une rencontre élargie de la tribu Kel Ansar et Alliés. Placée sous la présidence effective de Abdoul Majid Ag Mohamed Ahmed Ansari dit Nasser, cette rencontre était l’occasion d’évoquer des sujets relatifs à la cohabitation pacifique, au vivre ensemble.

De même qu’il a également été question des aspects liés à la communauté et au rétablissement de la confiance entre les peuples de la région en vue d’une accélération de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali.
Cette rencontre a été largement saluée puisqu’elle a mobilisé les populations de toutes les localités environnantes de Zarho. Lesquelles ont reconnu les contributions du président de la tribu et de ses alliés dans le rétablissement de la confiance entre les habitants de la région qui demeurent attachés à leur tradition et à la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger.
S’exprimant à l’ouverture de la rencontre qui a été couverte par le correspondant du site www.kibaru.ml, le chef de la tribu a exprimé sa reconnaissance et sa gratitude pour la chaleur de l’accueil et l’honneur qui lui a été fait par les populations de la zone. C’est ainsi qu’il les a appelées à l’union, à la cohésion sociale et à l’unité nationale. Soulignant la nécessité de soutenir la paix sociale ainsi que l’action collective de la tribu. L’occasion a été mise à profit par Nasser pour remercier le gouvernement malien pour ses efforts visant à satisfaire l’intérêt général.

Pour sa part, l’imam de la mosquée de Zarho, Saleh ben Addih, a rappelé un verset du Saint Coran dans lequel ALLAH (SBW) exhorte les musulmans à l’unité et à l’entente (Sourate 3, Verset 105). Avant d’ajouter que l’Islam a appelé les peuples à unir leurs rangs et au respect des aînés. De même qu’il a rappelé que la religion musulmane accordait une importance particulière à l’unité entre les peuples et la nécessité de travailler pour atteindre les objectifs qui renforcent le musulman dans sa foi.

La réunion a également vu la désignation d’un certain nombre de conseillers au chef de la tribu. Ils ont été répartis en deux groupes soit 11 conseillers pour la région de l’Ouest – la plupart d’entre eux étant issus des alliés – et 11 autres pour la région Est.

Les interventions des différentes délégations issues de nombreuses localités ont porté sur l’unité, la réunification ainsi que leur soutien indéfectible au chef de la tribu dans ses efforts pour la paix. Elles ont insisté sur la nécessité des concertations sur les intérêts communs des tribus Kel Ansar et leurs alliés.
Les chefs de fractions et notabilités de la tribu Kel Ansar ont exprimé leur volonté sans faille de voir de voir la région continuer à maintenir sa cohésion pour la paix et la coexistence pacifique. Autant de vertus qui ont toujours caractérisé toutes les communautés vivant dans le pays. Avant de renouveler leur confiance au chef de la tribu.

Il convient de noter que la tribu Kel Ançar et alliés et l’une des plus importantes et plus populaires dans le Nord du Mali. Son chef actuel Abdoul Majid Ag Mohamed Ahmed connu sous le nom de Nasser a été désigné depuis 2015 après le décès de son oncle Mohamed El-Mehdi Ag Attaher El-Ansari qui a dirigé la tribu depuis l’indépendance du Mali dans les années soixante du siècle dernier.

Source: kibaru

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *