Tombouctou : LA RECONSTRUCTION DES MAUSOLÉES AVANCE

Le ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme a effectué mardi une visite à Tombouctou. Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo était accompagnée de membres de son cabinet, du représentant de l’UNESCO au Mali et de responsables de la coopération suisse et de l’Union européenne. Le ministre entendait mesurer l’état d’avancement des chantiers de reconstruction des mausolées, monuments et bibliothèques détruits par les jihadistes lors de l’occupation de la ville.
Au cours de son séjour,  la délégation a tout d’abord visité les cimetières des 3 saints dont les mausolées sont en chantier. Elle s’est ensuite rendue à la bibliothèque Essayouti rénovée. Une autre étape importante du séjour a été la Maison des artisans.

ndiaye ramatoulaye diallo ministre culture visite Tombouctou travaux reconstruction mausolées monuments bibliothèques unesco
A propos des mausolées, le ministre a rencontré des notabilités et la corporation des maçons de Tombouctou pour discuter des travaux de reconstruction. Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo a promis que ces travaux s’achèveront dans 5 à 6 mois car à présent toutes les conditions sont réunies pour cela.
Le représentant de l’UNESCO au Mali, Lazare Eloundou, a confirmé cet engagement expliquant que la corporation des maçons chargée de l’exécution des travaux s’est mise en place, et que l’élaboration  des  fiches techniques, l’identification et la collecte de tous les matériaux de construction sont réalisées. A la bibliothèque Essayouti, les visiteurs du jour ont pu admirer des manuscrits anciens dont certains rédigés à l’encre dorée.
A Tombouctou, l’artisanat était jadis un des piliers de l’économie locale. Mais depuis que les touristes ne viennent plus, le secteur est sinistré. Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo a recensé les problèmes des artisans et promis de s’employer à soulager les professionnels du secteur qui souffrent  encore des effets de l’occupation.
A quand le retour des touristes à Tombouctou ? Pour le ministre, la taille de la délégation qui l’accompagnait, composée de nombre de partenaires, est en soi une réponse à cette question. Elle a estimé que ceux-ci auront constaté que la vie renaît dans « la Cité des 333 saints ». Mais il est aussi essentiel de développer le tourisme interne en amenant nos compatriotes à visiter Tombouctou en attendant le retour définitif de la paix et de la sécurité qu’attendent les touristes étrangers.
M. SAYA
AMAP-Tombouctou

source : L Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.