Tombouctou: Installation du bataillon mixte du mécanisme opérationnel de coordination à Tombouctou

Le mécanisme opérationnel de coordination (MOC) a démarré le jeudi 23 mai dernier à Tombouctou, avec l’installation d’un bataillon mixte.

Le bataillon est composé de 51 combattants dont 17 pour chaque partie (FAMas, CMA et Plateforme). Il est doté de vingt véhicules équipés d’armes lourdes.

Les patrouilles mixtes du MOC seront effectuées par les forces armées maliennes, la Coordination des mouvements de l’Azawad et la Plateforme. Bien qu’annoncée pour envoyer des éléments au sein de ce MOC, la Coordination des Mouvements de l’Entente n’y participe pas. Selon certaines indiscrétions, d’autres acteurs au sein de la CMA et de la Plateforme continuent de s’opposer à leur inclusion dans ce bataillon. Ce qui pourrait constituer un nouveau blocage. Même si pour l’heure aucune décision n’est encore prise, les forces de la CME sont actuellement en conclave à Nibka, localité située à 18 km de Tombouctou sur la route de Goundam pour se prononcer sur la situation.

Signalons que la cérémonie d’installation s’est déroulée en présence du gouverneur de la région, du président du Conseil régional du commandant de zone et du chef de Bureau de la MINUSMA.

kibaru

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *