Souveraineté du Mali : Le gouvernement met en garde la CMA contre toute tentative à dérober ces règles

Le Gouvernement du Mali  dans un communiqué publié ce mercredi dénonce certains comportements de la CMA, groupe armé signataire de l’accord de paix. Dans ce document, il reproche à la coordination des mouvements de l’Azawad de poser des actes qui vont à l’encontre des principes de l’accord pour la paix et la réconciliation isssu du processus d’Alger. Le gouvernement demande aux membres de ce groupe à faire preuve de retenue.

 

Selon le gouvernement, « depuis un moment, la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) s’arroge des actes régaliens de l’État en violation flagrante des termes de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale, issu du processus d’Alger ».  Il s’agirait de grâce accordée à des

Détenus, délivrance d’autorisations de déplacement sur des sites

D’orpaillage, refus de recevoir les médecins en charge de la lutte contre la maladie à Coronavirus et des obstacles érigés contre la présence de l’Armée nationale reconstituée.

Le Gouvernement du Mali, en prenant en témoin le Comité de

Suivi de l’Accord (CSA), les partenaires au développement et l’ensemble de la communauté internationale, condamne ces actes selon lui « attentatoires à la souveraineté nationale ». Dans le document qui date d’hier, les autorités appellent tous les acteurs à faire preuve de la plus grande retenue et à privilégier les moyens et comportements qui désamorcent les tensions et favorisent un retour rapide et durable à la paix et à la cohésion nationale.

Le Gouvernement réitère sa main tendue, son engagement constant et

Sa volonté renouvelée à œuvrer avec tous les acteurs du processus

Pour la Paix et la Réconciliation issu du processus d’Alger afin de parvenir à une sortie de crise définitive au nord et au centre du pays.

A. Haidara

LE COMBAT

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *