Sommet du G5 Sahel sur l’énergie

Les chefs d’État du G5 Sahel ont tenu un sommet extraordinaire autour de l’initiative « Desert to power » au Sahel. Une initiative en rapport avec l’énergie solaire. À la suite de cette rencontre extraordinaire, il a été indiqué que près de 20 milliards de Dollars américains sont nécessaires pour garantir l’accès universel à l’électricité à plus de 60 millions de personnes, grâce à l’énergie solaire. La réussite de cette grande initiative « donne l’opportunité de renforcer le partenariat Sud-sud », précise-t-on dans un communiqué. Le président en exercice du G5 sahel, le Burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré, et le président de la banque africaine de développement BAD, Dr. Akinwumi A.

Adesina, ont tenu un point de presse, au cours duquel, ils défendent cette initiative qui vise à installer près de 10 gigawatts de capacité solaire d’ici 2030. Une infrastructure qui va couvrir 11 pays à savoir : le Mali, le Burkina Faso, la Mauritanie, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, le Tchad, le Soudan, le Djibouti, l’Éthiopie et l’Érythrée. Il est ressorti de cette rencontre que des interconnexions essentielles de réseaux ont été déjà approuvées par le conseil d’administration de la banque entre le Mali-Guinée, Nigeria-Niger-Bénin-Burkina Faso et Tchad-Cameroun. La Banque africaine de développement (BAD) s’est, de son côté, engagée à accélérer l’accès à une énergie de qualité, à moindre coût pour les populations africaine

Source : Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *