Sécurité et développement au nord du Mali – Phase 2 » et « 3 Frontières »: La France à travers l’AFD débloque 22 millions d’euros pour les investissements communaux au nord et centre du Mali

Comité de Pilotage des projets « Sécurité et développement au nord
du Mali – Phase 2 » et « 3 Frontières »


Le 12 décembre 2019 se tiendra au Centre de formation des collectivités territoriales (CFCT) le
Comité de pilotage de deux projets de l’Agence française de développement (AFD), baptisés
« Sécurité et développement au nord du Mali – Phase 2 » et « 3 Frontières ».
Cette réunion s’effectuera sous la présidence du Ministre de l’Administration territoriale et de la
décentralisation, S.E.M. Boubacar Alpha Bah, du Ministre de la Cohésion sociale, de la Paix et de la
Réconciliation nationale, S.E.M. Lassine Bouaré, et de l’Ambassadeur de France au Mali, S.E.M. Joël
Meyer. Seront également présents les présidents des régions de Mopti, Tombouctou, Taoudéni, Gao,
Ménaka et Kidal ainsi que les présidents des cercles de Koro, Bankass, Douentza, Gourma-Rharous,
Gao et Ansongo.
Les projets « SDNM 2 » et « 3 frontières » de l’AFD sont une contribution concrète de la France à la
mise en œuvre du volet développement de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus
d’Alger. Ils apportent un appui technique et financier aux investissements socio-économiques des
collectivités des régions du nord du Mali et de Mopti. Ils s’inscrivent pleinement dans le principe
d’appropriation par les autorités et populations maliennes du développement de leur territoire : les
projets sont identifiés par les collectivités elles-mêmes, tandis que les financements de l’AFD
transitent par l’Agence nationale d’investissement des collectivités territoriales (ANICT).
Le projet « SDNM 2 » est d’un montant total de 19 millions d’euros, et permet de financer des
investissements communaux dans les régions du nord du Mali et de Mopti. Le projet « 3 Frontières »,
d’un montant de 3 millions d’euros, se concentre sur les filières agro-pastorales dans les cercles
frontaliers avec le Burkina Faso et le Niger, à travers l’accompagnement d’organisations de
producteurs et d’éleveurs, sous la coordination de l’Association des organisations professionnelles
paysannes (AOPP), et la réalisation d’investissements économiques.
Le Comité de Pilotage permettra d’illustrer les résultats déjà atteints dans le cadre de ce partenariat
entre le Mali et la France, parmi lesquels la construction du Lycée de Youwarou, l’extension du lycée
Mahamane Alassane Haïdara à Tombouctou, les surcreusements de mares à Bandiougou dans la
région de Mopti. Ce sont près de 100 communes qui bénéficieront de 170 investissements d’ici fin

  1. Le projet « 3 Frontières » appuie déjà, pour sa part, 23 organisations de producteurs dans les 6
    cercles du projet. Des investissements ont également été réalisés, comme la construction de parcs à
    vaccination dans les cercles de Gao et de Douentza ou la réhabilitation du marché à bétail de Rharous.
    Le portefeuille de projets de l’AFD dans les régions du nord et du centre du Mali s’élève à 140
    millions d’euros, donnant lieu à de nombreuses réalisations socio-économiques.

croissanceafrique

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *